Recherche

Armement : le Maroc privilégie les Etats Unis à la France

© Copyright : DR

23 janvier 2020 - 07h00 - Economie

Le Maroc acquiert, de loin, moins d’appareils militaires chez la France que chez les États-Unis.

Le Maroc avait acquis auprès des industriels français des équipements militaires, dont une frégate FREMM en 2008 (Naval Group) et deux satellites espions en 2013 (Airbus et Thales), d’une valeur de 1,8 milliard d’euros d’équipements militaires durant la période 2008-2018. C’étaient deux années florissantes pour les relations commerciales entre la France et le Maroc en termes d’armement. Seulement, les ventes des industriels français au Royaume marocain ont connu une baisse drastique avec 38,6 millions d’euros en moyenne sur une période de 11 ans (entre 2,3 millions en 2017 et 89,9 millions en 2016).

Par contre, les États-Unis ont décroché de gros contrats avec le Maroc pour 10,38 milliards de dollars, seulement en 2019. Dans le détail, l’industriel américain Lockheed Martin est chargé de moderniser 23 F-16 sur les 24 achetés en 2008 pour un montant de près de 1 milliard de dollars (F-16V). Aussi, doit-il assurer la poursuite du maintien, en condition opérationnelle, des F-16 pour 250 millions de dollars. Toujours l’année dernière, le Maroc avait commandé des munitions pour ses F-16 (209 millions), et Rabat veut acquérir 25 nouveaux F-16C pour un montant de 3,7 milliards de dollars. L’entreprise Raytheon vend de missiles antichars filoguidés TOW-2A au royaume pour un coût estimé à 776 millions de dollars.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact