Recherche

Maroc : plus de 91 000 personnes interpellées pour violation de l’état d’urgence

© Copyright : DR

25 mai 2020 - 07h00 - Maroc

Le Maroc continue par enregistrer des cas de violation de l’état d’urgence sanitaire décrété pour lutter contre la pandémie du covid-19. 4,76 % de personnes font l’objet de poursuite en état de détention préventive pour violation de l’état d’urgence, informe la présidence du ministère public.

Le taux de poursuites en état de détention préventive ne dépasse pas 4,76 %, a indiqué la présidence du ministère public, vendredi dernier, dans un communiqué. Cela représente environ 4 362 individus sur l’ensemble des personnes déférées devant les tribunaux pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Le même communiqué précise que sur les 4 362 personnes interpellées, 558 parmi elles sont poursuivies pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Tandis que pour les 3 804 restants, la violation de l’état d’urgence sanitaire est associée à d’autres délits. Il s’agit du trafic de drogue, du vol ou de la violence.

À la date du vendredi 22 mai 2020, la même source informe que 91 623 individus ont été poursuivis pour violation de l’état d’urgence, depuis l’entrée en vigueur du décret-loi 2.20.292 sur l’état d’urgence sanitaire et les procédures de sa déclaration. Les poursuites s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions répressives prévues par le décret-loi, précise le communiqué. Le ministère public, comptant sur la prise de conscience des citoyens, a appelé au respect des mesures décidées par les autorités publiques afin de permettre au royaume de freiner la propagation du virus.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact