Recherche

Maroc : touchés par la crise, les avocats reçoivent des aides

© Copyright : DR

6 avril 2020 - 11h30 - Société

Les avocats les plus touchés par la crise actuelle, reçoivent une aide entre 1 500 et 6 000 DH. Si cette initiative des barreaux est très appréciée, cela suscite toute de même quelques grincements de dents, surtout en ce qui concerne les critères d’éligibilité.

Les avocats subissent également de plein fouet la crise engendrée par la pandémie du coronavirus. Suite aux consignes de leurs barreaux, ils sont nombreux à fermer leurs cabinets, pour rester en règle avec les mesures de confinement décrétées par les autorités marocaines. Toutefois, plusieurs avocats se sont mis au télétravail, et offrent leurs consultations à distance. "Les cabinets de conseil restent les moins affectés par la crise, car leur activité ne dépend pas forcément des tribunaux", précise un avocat au barreau de Casablanca. Aujourd’hui, explique l’avocat, "seuls les dossiers de référés et certaines affaires pénales poursuivent leurs cours dans les juridictions marocaines. Le reste a été suspendu suite aux instructions du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire", rapporte Médias24.

C’est une période éprouvante pour les avocats, surtout "les avocats stagiaires, mais aussi en grande partie, les avocats collaborateurs", explique une source au barreau de Rabat. Cette catégorie d’avocats n’est pas déclarée à la Caisse nationale de sécurité sociale (sauf rares exceptions). Elle ne pourra donc pas bénéficier des indemnités versées par la CNSS dans le cadre des mesures adoptées par le Comité de veille économique. C’est donc en signe de solidarité que les 17 barreaux du Maroc mettent en place leurs propres mécanismes de soutien aux avocats, "dont le nombre dépasse aujourd’hui les 15 000".

A Casablanca, le barreau qui est composé de près de 4 500 membres, a créé un compte spécial doté de 6 MDH, pour 1 600 avocats. Une aide de 4 500 DH sera versée à 1 105 avocats titulaires. 525 avocats stagiaires toucheront quant à eux une bourse de 2 000 DH. Les avocats ont été sélectionnés après examen de leur situation par le Conseil de l’Ordre. Le barreau de Rabat avec 2 000 membres, est le deuxième en termes d’inscrits. Avec un budget de 5 MDH, l’ordre a décidé de verser 5 000 DH aux avocats titulaires et collaborateurs, 2 500 DH aux avocats stagiaires. La décision n’a pas été facile, puisque selon le bâtonnier Me Mohamed Barigou, "même les avocats qui pouvaient se passer d’une telle subvention, se sont inscrits sur la liste". Le barreau de Rabat a finalement décidé de revoir ses critères d’éligibilité. L’aide ne ciblera que les avocats dont les virements de ces six derniers mois ne dépassent pas 250 000 DH, indique medias24.

Le même phénomène a été observé à Casablanca, où "des cabinets rentables ont soumis leurs candidatures pour toucher l’aide de 4 500 DH", déplore une source au barreau. A Tanger, les aides seront versées sans critères de sélection à tous les membres du barreau. Néanmoins, le bâtonnier Ibrahim Semlali a appelé "les avocats qui peuvent se passer de l’aide, à en faire don au profit du fonds de solidarité du barreau".

A Marrakech, Oujda, Kénitra, Settat ou Tétouan, des initiatives similaires ont été prises, avec quelques spécificités au niveau des sommes versées, des moyens de financement ou des critères d’éligibilité des bénéficiaires.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact