Maroc : un nouveau prêt de la Banque mondiale pour l’agriculture

21 décembre 2020 - 06h30 - Economie - Ecrit par : S.A

La Banque mondiale va allouer un financement de 250 millions de dollars au programme destiné à soutenir la stratégie Génération Green (Al Jayl Al Akhdar) dédiée à l’agriculture. Ce programme a été approuvé, cette semaine, par le Conseil des administrateurs de l’institution.

Ce financement sera alloué au titre d’une opération conjointe avec l’Agence française de développement (AFD). L’objectif du programme axé sur les résultats Génération Green du Maroc est de rendre les activités agricoles plus rémunératrices et de promouvoir les pratiques climato-intelligentes au service d’une agriculture durable.

"En abandonnant le seul critère de la production au profit d’une approche englobant le renforcement du capital humain, le développement des moyens de subsistance et le déploiement de chaînes de valeur rurales respectueuses du climat, cette stratégie inédite va modifier radicalement la manière dont le Maroc envisage son développement agricole. En même temps, le programme vient conforter la réponse économique du pays à la crise du Covid-19", a déclaré Jesko Hentschel, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb.

L’institution entend impacter la vie de 79,4% des couches sociales à faibles revenus concentrées dans les zones rurales et attirer par la même occasion les jeunes dans l’agriculture. Pour ce faire, elle prévoit de financer des programmes de création d’entreprises et de formation à destination des ruraux, notamment les femmes. De même, il est également question d’attirer des investissements privés dans le secteur agroalimentaire en éliminant les freins réglementaires et financiers à la création d’emplois.

"Les jeunes ruraux constituent une ressource inexploitée pour le développement agricole. Créer des débouchés est essentiel pour soutenir l’essor d’un secteur agroalimentaire moderne à même d’apporter emplois et prospérité dans les zones rurales", a indiqué, pour sa part, David Treguer, agro-économiste senior et co-chef d’équipe du projet.

Sujets associés : Banque mondiale - Prêt - Agriculture

Aller plus loin

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département...

L’Europe octroie 200 millions d’euros pour l’agriculture marocaine

Un important accord a été signé entre la Banque européenne d’investissement et le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) en vue d’apporter un appui conséquent aux entreprises...

Espagne : l’accord commercial sur l’agriculture avec le Maroc ne sera pas revu

Face à la volonté de l’association d’agriculteurs et producteurs de fruits et légumes ibérique, Asaja-Almeria, de réviser l’accord commercial actuel avec le Maroc, le...

La banque mondiale accorde 800 millions de dollars au Maroc

Trois conventions de financement d’une enveloppe globale de 800 millions de dollars ont été signées par le ministre de l’Économie, Mohamed Benchaâboun et le directeur des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits comme l’avocat et la pastèque qui assèchent les nappes phréatiques.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.