Agriculture : le Maroc compte investir 4,5 MMDH en soutien aux investissements privés en 2021

5 avril 2021 - 14h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Le Maroc à travers son Fonds de développement agricole (FDA), va appuyer son secteur agricole, en y injectant quelque 4,5 milliards de dirhams au titre de 2021. C’est du moins ce qu’a indiqué le ministère de l’Agriculture qui précise que cette enveloppe a progressé de 7 % par rapport à l’année dernière.

Selon un communiqué rendu public par le ministère de l’Agriculture de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le budget arrêté 4,5 MMDH fait suite à une évaluation des réalisations financières et physiques du FDA au titre de l’année 2020 et de l’année en cours. Il vise à poursuivre l’effort de l’État pour le soutien des investissements privés dans le secteur agricole.
Le programme d’emploi au titre de 2021 s’élève à 4,5 MMDH, en augmentation de 7 % par rapport au programme de 2020 (4,2 MMDH).

Le comité technique, précise le même communiqué, a examiné les investissements agricoles effectués au titre de l’exercice 2020 (4,2 MMDH) et ayant bénéficié des incitations financières de l’État. Il a également validé le programme d’emploi du fonds au titre de l’exercice 2021.

La réunion des techniciens du secteur a aussi validé de nouvelles incitations pour accompagner la nouvelle stratégie « Génération Green 2020-2030 » lancée en février 2020 par Sa Majesté Le Roi en février 2020.

Le ministère indique en outre que le bilan des réalisations montre une progression continue des investissements agricoles réalisés et ayant bénéficié des différentes offres incitatives du fonds, passant de 8,6 MMDH en 2019 à 9,7 MMDH en 2020.

Cette dynamique se poursuivra au cours de 2021 dont le niveau d’investissement prévisionnel devrait dépasser 10 MMDH, marquant l’effet de levier généré par le FDA, lit-on dans le communiqué sur la réunion du Comité technique du Fonds de Développement Agricole (FDA).

L’inclusivité du système incitatif et l’appui privilégié aux petits agriculteurs par des conditions incitatives plus avantageuses s’est traduit par la prépondérance, depuis 2014, de la part des investissements réalisés au niveau des petites exploitations agricoles (moins de 10 ha) qui ont capté 58 % des incitations distribuées en 2019 et 2020, expliquent les techniciens du secteur.

Le comité s’est également satisfait des réalisations accomplies à travers le soutien financier du FDA dans le cadre du Contrat Programme de développement des Industries Agro-Alimentaires mené conjointement par les Départements de l’Agriculture et de l’Industrie.

Le FDA s’est ensuite engagé à investir 602 millions de dirhams (MDH) pour la création ou à la mise à niveau de 178 unités de valorisation de produits agricoles frais d’origine végétale ou animale (20 % en moyenne de l’investissement).

Le bilan à date de ce contrat-programme concerne 267 projets (81 % de l’objectif) pour un investissement global de 7,5 MMDH (63 % de l’objectif) bénéficiant d’un soutien public (FDA ou FDII) de 1,27 MMDH (57 % de l’objectif), précise le FDA.

Les incitations distribuées à travers le FDA ont également permis l’équipement à ce jour de près de 647 000 ha en irrigation localisée contribuant ainsi à améliorer la résilience de l’agriculture nationale face aux changements climatiques.

Au profit de la mécanisation agricole, il est prévu l’acquisition de 2 600 tracteurs en moyenne par an sur la période 2010-2020 et de l’amélioration du cheptel national par le soutien à la production de reproducteurs ovins de races sélectionnées, dont le nombre est passé de 54 000 têtes en 2010 à 234 000 têtes en 2020.

Présidé par le Département de l’Agriculture, ce comité est constitué des représentants du Ministère de l’Économie des Finances et de la Réforme de l’Administration, du Ministère de l’Intérieur et du Crédit Agricole du Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Budget - Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Le Maroc contrôle les pesticides utilisés dans l’agriculture

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), a réagi suite à la publication d’un rapport qui cite le Maroc comme faisant partie des 85 pays qui...

Maroc : un nouveau prêt de la Banque mondiale pour l’agriculture

La Banque mondiale va allouer un financement de 250 millions de dollars au programme destiné à soutenir la stratégie Génération Green (Al Jayl Al Akhdar) dédiée à l’agriculture....

Maroc : 13 projets validés pour plus de 2 MMDH

Le Maroc va consacrer plus de 2 milliards de dirhams pour la réalisation de 13 projets supplémentaires. Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, vient de donner son aval au...

Agriculture : la BAD accorde un prêt de 1,2MMDH au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé la signature d’un nouvel accord de prêt pour le financement d’un programme agricole, portant sur un montant de 1,2 milliard...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de dirhams dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.