Maroc : un carnage évité de justesse par la police

20 octobre 2023 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Se basant sur des renseignements précis fournis par la Direction générale de la Sécurité territoriale (DGST), les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ont arrêté jeudi quatre individus ayant prêté allégeance à Daech dans plusieurs villes marocaines et prévoyant de mener des opérations terroristes solitaires.

L’arrestation des quatre individus a eu lieu à Tanger, Tétouan, Inezgane et Aït Melloul. Lors des fouilles et des perquisitions dans leurs domiciles, les éléments du BCIJ ont saisi des outils traditionnels comme des armes blanches, des appareils électroniques, des écrits colportant les idées de l’État islamique (EI), ainsi que des plans pour rejoindre les camps de l’organisation dans des pays du Sahel. L’enquête ouverte suite à leur interpellation révèle que ces individus âgés de 25 à 32 ans avaient l’intention de mener des opérations terroristes solitaires, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Ils avaient dans leur viseur des résidents étrangers au Maroc, des touristes, mais aussi des infrastructures stratégiques et des institutions en charge de la sécurité nationale.

À lire :Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

L’enquête préliminaire révèle par ailleurs que ces quatre individus pro-Daech avaient préparé des plans pour s’enfuir une fois qu’ils auraient commis des atrocités dans le royaume. Pour ce faire, certains se sont entraînés récemment à la course, et particulièrement sur les longues distances, ainsi que sur la survie dans des conditions difficiles. L’un des présumés terroristes a trouvé refuge dans des zones montagneuses afin de suivre des entraînements très intenses.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Arrestation

Aller plus loin

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le...

Melilla : un imam parmi les détenus de la cellule terroriste

Un des suspects arrêtés mardi dernier par la police espagnole, en collaboration avec le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), à Melilla et Nador, est un imam.

Des projets terroristes déjoués grâce à une opération du BCIJ

Le Bureau central d’investigations judiciaires a procédé, ce jeudi 9 mars 2023, au démantèlement d’une cellule terroriste composée de trois membres âgés entre 19 et 28 ans.

Un homme en passe de mener des attaques terroristes arrêté au Maroc

Un individu soupçonné d’être en lien avec le groupe terroriste Daech a été arrêté à Salé. Il serait impliqué dans la préparation de « l’exécution de plans terroristes visant à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...