Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

21 février 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

« Le ministère informe l’ensemble des citoyens avoir observé le croissant lunaire du mois de Chaâbane, ce lundi 29 Rajab de l’année 1444 de l’Hégire, correspondant au 20 février 2023, après le coucher du soleil », est-il indiqué dans un communiqué.

À lire : Début du mois de Chaâbane qui annonce Ramadan

Tous les délégués du ministère dans le Royaume et les Unités des Forces
armées royales associées à l’observation ont confirmé la non-observation
du croissant lunaire. Ce qui implique que le mois de Rajab aura compté 30 jours et le 1ᵉʳ Chaâbane correspondra au mercredi 22 février 2023.

Moins de 30 jours séparent les Marocains du mois de Ramadan. Cette année, le ramadan devrait débuter le 21 ou le 22 mars au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Islam

Aller plus loin

A l’approche du ramadan, le Maroc veut freiner la flambée des prix

Le gouvernement envisage de prendre des mesures urgentes pour freiner la flambée des prix des produits de grande consommation comme la tomate, à quelques jours du début du mois...

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce...

Ramadan aux États-Unis : l’adhan résonne à Minneapolis

Suite au vote d’une résolution de reconnaissance du mois de ramadan par le conseil municipal de Minneapolis fin mars, les mosquées sont autorisées à diffuser les appels à la...

L’avis d’un spécialiste sur le "Tramdena", phénomène du Ramadan au Maroc

“Tramdena”, phénomène du ramadan au Maroc prend de l’ampleur chaque année. Le psychologue Reda Mhasni en décrypte les causes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.