L’avis d’un spécialiste sur le "Tramdena", phénomène du Ramadan au Maroc

14 avril 2022 - 16h40 - Ecrit par : S.A

“Tramdena”, phénomène du ramadan au Maroc prend de l’ampleur chaque année. Le psychologue Reda Mhasni en décrypte les causes.

Lors de son passage sur l’émission hebdomadaire « Simana Fsaa » de Radio 2M, Reda Mhasni a expliqué que « ce qu’on appelle “Tramdinh” ou “Tramdena” est une théorie créée par la société marocaine pour expliquer un groupe de comportements répréhensibles qu’une personne qui jeûne exécute pendant le mois de ramadan et que celui qui développe un tel comportement est appelé “Mremden”".

À lire : Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Selon lui, le changement d’heure et d’espace est à l’origine de ce phénomène. « Le mois de Ramadan est un changement d’heure et d’espace, en particulier avec le retour du Maroc environ une semaine avant ce mois sacré à l’heure GMT et le changement des horaires de travail au cours de ce mois », a-t-il encore expliqué. Autre facteur majeur : la modification des heures de sommeil, qui provoque un trouble du sommeil. Le spécialiste a mis l’accent sur la grande importance du sommeil dans les facultés mentales et cognitives, notamment celles liées à l’attention volontaire et à la mémoire. Selon ses explications, les troubles du sommeil entraînent des perturbations.

À lire : "Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Reda Mhasni ajoutera que la personne qui jeûne souffre pendant le mois de ramadan de problèmes liés à la nutrition, en plus de la souffrance d’une personne toxicomane ou fumeuse de troubles du comportement, bien que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère le thé et le café comme étant addictif aussi. « L’absence de ces substances dans l’organisme du jeûneur le pousse à entrer dans une crise hormonale, physiologique et comportementale », a-t-il affirmé.

À lire : Fès : une discussion banale aboutit à un meurtre

De plus, « l’hypoglycémie abaisse le seuil de tolérance de la personne qui jeûne dans les affaires et les comportements qui lui sont indifférents tout au long de l’année », a ajouté Reda Mhasni, nuançant toutefois que le jeûne pendant le ramadan est une expérience hormonale qui varie d’une personne à l’autre.

Tags : Ramadan 2022

Aller plus loin

Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Comme les mois de ramadan précédents, le phénomène “Tramdena” ou “mramden” a marqué le premier jour de jeûne. En tout, 5 personnes ont été tuées dimanche 3 avril dernier à Casablanca,...

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est...

Voici la date de l’Aïd Al-Fitr au Maroc

Le Centre international d’astronomie vient d’annoncer que le Maroc ainsi que la plupart des pays musulmans célébreront l’Aïd Al-Fitr le lundi 2 mai...

Fès : une discussion banale aboutit à un meurtre

À mi-chemin du mois sacré de Ramadan, la « Tramdina » vient de faire un mort à Fès. La victime, un quadragénaire et agent de sécurité n’a pas survécu à un coup violent reçu de la part...

Nous vous recommandons

Découverte d’un grand gisement de lithium au Maroc

Le Maroc a découvert d’ « importantes quantités » de lithium, situées dans la zone frontalière avec la Mauritanie. Un gisement qui laisse présager une indépendance du royaume par rapport à cette matière première et un renforcement du secteur des énergies...

Mushi Halioua, dernier Juif du « mellah » de Marrakech

Mushi Halioua, septuagénaire, est le seul Juif vivant encore dans le “mellah” (quartier juif) de Marrakech, où il tient une boutique de tissus et accueille les touristes israéliens qui viennent lui dire...

Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

L’entrée en vigueur des nouvelles mises à jour de la liste B demandant la suppression de la quarantaine pour les voyageurs en provenance de ces pays, est diversement appréciée par les hôtels, entrainant une situation confuse. Des MRE, remplissant les...

La Rochelle : le calvaire des étudiants marocains

Trouver un logement à La Rochelle relève d’un véritable parcours du combattant pour les étudiants en général et Marocains en particulier. Pour cette rentrée universitaire 2021-2022, le nombre d’étudiants a augmenté de 13 % par rapport l’année dernière, une...

Le Maroc, destination privilégiée par les Français cet été

Le Maroc est en tête des destinations privilégiées par les Français pour les vacances d’été. C’est ce qu’indiquent les données collectées par le moteur de recherche Google.

Le jardin Majorelle parmi les plus beaux jardins du monde

Le jardin Majorelle à Marrakech figure dans le top 20 des plus beaux jardins du monde. C’est ce qui ressort d’un classement d’un site anglophone.

Sète : des MRE en colère

Pour contenir les accrochages observés au niveau des abords du port de Sète, depuis qu’une troisième ligne a été créée en direction du Maroc, le Préfet de l’Hérault a décidé de restreindre l’accès au port de Sète pour les passagers sans billets. Bien trop de...

Maroc : course-poursuite en mer pour arrêter des trafiquants de drogue

La Marine royale marocaine a effectué vendredi une course-poursuite en mer pour tenter d’arrêter des trafiquants de drogue. Dans leur fuite, ces derniers ont fini par jeter deux tonnes de drogue à la mer, lesquelles ont été saisies ainsi que les 11 tonnes...

Safi : une femme mariée et ses amants arrêtés pour tentative de chantage à la « sextape »

Les gendarmes de Bouguedra, dans la province de Safi, ont arrêté une femme mariée et ses deux amants, après une tentative de chantage à la “sextape” visant son mari, un homme aisé.

La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.