Maroc : les autorités appellent à respecter le confinement

25 mars 2020 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministre de l’Intérieur du Maroc était lundi, devant la commission de l’Intérieur de la première Chambre du parlement. C’était dans le cadre de l’examen du projet de loi portant promulgation de l’état d’urgence sanitaire à cause de la propagation du coronavirus.

Abdelouafi Laftit a été interpellé par le groupe parlementaire PAM de la première Chambre sur les disparités dans les procédures d’application des mesures préventives. Notamment sur les interventions violentes relayées sur les réseaux sociaux.

Le ministre s’est dit surpris par les manifestations organisées à Fès, Salé et Tanger, pour désapprouver la mesure d’état d’urgence sanitaire, alors que le pays est en situation de crise. Il s’étonne du fait que des Marocains se fient aux rumeurs et ne comprend pas la manière de penser de ces derniers. Il n’a pas manqué de demander à Dieu de venir en aide à certains agents des collectivités locales, victimes de violences et de dérapages relayés sur les réseaux sociaux, alors même qu’ils se tuent de jour comme de nuit à demander aux citoyens de rentrer et rester chez eux. "Il n’y a pas de comparaison à faire avec les autres siècles", a-t-il affirmé.

Pour Laftit, ce qui est exigé, c’est la coopération pour surmonter cette crise. Le groupe parlementaire PAM, auteur de l’interpellation du ministre de l’Intérieur, a mis en garde contre toute action tendant à saboter les efforts du gouvernement dans cette crise. Il relève par ailleurs l’existence de nombreuses images positives telles que celle de la femme caïd qui agissait dans une vidéo, avec un sentiment de maternité et un sens élevé d’autorité.

Sujets associés : Manifestation - Fès - Tanger - Salé - Abdelouafi Laftit - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le conseil de Saâdeddine El Othmani aux Marocains

Les Marocains sont appelés à faire preuve de responsabilité et de patriotisme dans le respect des mesures préventives contre le coronavirus. C’est l’appel que leur a lancé le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Omicron : les contaminations repartent à la hausse au Maroc

L’épidémie du Covid-19 repart à la hausse au Maroc avec un taux de positivité de 40 % dans certaines régions. Une nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron qui reste toutefois gérable selon les experts.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.