Maroc : conflit au sein des cabinets ministériels

1er octobre 2022 - 11h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les membres de cabinets ministériels au Maroc se déchirent sur les prérogatives. À l’origine de ce conflit, le retard observé dans la nomination de nouveaux secrétaires généraux.

Une mauvaise ambiance règne au sein des cabinets ministériels à cause du retard observé dans la nomination de nouveaux secrétaires généraux dû notamment à la condition imposant une expérience de 20 années au moins pour toute personne proposée à un tel poste. Jusque-là, plusieurs ministères peinent à remplacer les anciens secrétaires généraux du Parti de la justice et du développement (PJD) remerciés après l’arrivée au pouvoir du Rassemblement national des indépendants (RNI) d’Aziz Akhannouch.

À lire : Maroc : pas de blocage dans la nomination des secrétaires d’État

Dans les ministères du Commerce et de l’industrie, celui de la solidarité, l’insertion sociale et la famille, le ministère du tourisme, le ministre de l’Économie et des finances ou encore le département de l’agriculture, plusieurs directeurs se plaignent des membres des cabinets des ministres qui outrepassent leurs prérogatives, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Certains d’entre eux ont démissionné de leur poste pour manifester leur mécontentement.

Sujets associés : Administration

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : voici ce qui bloque la nomination des secrétaires d’État

Aucun secrétaire d’État n’a été encore nommé, trois mois après l’installation du gouvernement Akhannouch. L’achoppement serait au niveau du ministère des Affaires...

Maroc : pas de blocage dans la nomination des secrétaires d’État

Nizar Baraka, secrétaire général de l’Istiqlal et ministre de l’Équipement assure qu’il n’y a ni blocage, ni retard dans la nomination des futurs secrétaires d’État. Cette opération...

Maroc : des ministres veulent se débarrasser de leurs secrétaires généraux

Bon nombre de ministres cherchent à se passer des services des secrétaires généraux de leurs départements nommés sous les précédents gouvernements islamistes. Après les avoir mis à...

Nous vous recommandons

Administration

Ramadan 2021 : voici les horaires des administrations

Durant tout le mois du Ramadan, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales au Maroc connaîtront un changement avec l’adoption de l’horaire...

Le Maroc fait un grand pas vers l’état civil électronique

Le projet de loi relatif à l’état civil a été adopté jeudi par le Conseil de gouvernement présidé par le chef de l’exécutif, Saad Eddine El Otmani.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz...

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique a connu une augmentation de 24,38% entre 2010 et 2020, passant de 6 550 dirhams à 8 147 DH, ce qui représente une hausse annuelle moyenne de 2,21%. C’est ce qu’indique le rapport sur les ressources...

Maroc : les SDL auditées par l’Inspection générale de l’administration territoriale

Des commissions centrales de l’Intérieur sont en mission d’audit dans les sociétés de développement local (SDL). Sont visées, celles qui tardent à régulariser leur statut et à actualiser les conventions qui les lient aux communes. Ces SDL ont notamment été...