Le Maroc durcit les condititions de construction de trémies

3 mai 2022 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de l’Intérieur a instruit les walis et les gouverneurs à l’effet de faire respecter certaines conditions lors de la programmation et le lancement des projets de réalisation des trémies.

Dans une circulaire, le ministère a annoncé que désormais tout projet de réalisation de cette infrastructure par les communes sera soumis à des prérequis. L’objectif étant d’encadrer la construction de ce moyen trouvé pour répondre à la problématique de la circulation en milieu périurbain.

A lire : Deux nouvelles trémies à Salé

Ainsi, toute initiation et programmation de projets de trémies ne peuvent avoir lieu que s’ils sont formellement prévus, étudiés et concertés dans le cadre du Plan de la mobilité Urbaine durable (PMUD), indique la note.

Le ministère précise également que le lancement de ces projets est obligatoirement conditionné par la validation des services de l’administration centrale.

Sujets associés : BTP - Trafic - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Nouvelle trémie à Tanger

Une nouvelle trémie vient d’être inaugurée à Tanger. Celle-ci est située sur la route nationale 1 (RN1) au rond-point Gzenaya, à l’entrée de Tanger Free Zone (TFZ).

Casablanca : A quand la fin du chantier de la trémie des Almohades ?

Le chantier de la trémie des Almohades, qui était pourtant annoncé pour être livré en 2019 selon le calendrier initial traîne encore les pas. Face à son inauguration repoussée...

Deux nouvelles trémies à Salé

La ville de Salé disposera de deux trémies près de Dar As-Sekkah et de l’aéroport. Les travaux qui démarreront bientôt, ont été confiés à la société de BTP El Hallaoui qui a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par...

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.