Maroc : le gouvernement interdit les cours de soutien payants

9 décembre 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les cours de soutien payants organisés par les enseignants à certains élèves sont désormais interdits au Maroc. Ceux-ci sont appelés à se consacrer uniquement à la politique du ministère en matière de soutien scolaire.

Dans une note adressée aux inspecteurs et aux responsables des établissements scolaires, le ministère de l’Éducation a mis fin à ce phénomène qui prend de l’ampleur au sein de la société, rapporte Al Ahdath Al Maghribia, selon lequel cela s’apparente à une école parallèle informelle.

Il s’agit d’un cumul entre une fonction publique et une activité libérale lucrative. Ce qui est sanctionné par l’article 73 de la loi régissant la fonction publique, qui dispose qu’« en cas de faute grave commise par un fonctionnaire, qu’il s’agisse d’un manquement à ses obligations professionnelles ou d’une infraction de droit commun, l’auteur de cette faute peut être immédiatement suspendu par l’autorité ayant pouvoir disciplinaire », rappelle le ministère.

Ainsi, le département a mis en garde les enseignants qui obligent les élèves de recourir aux cours de soutien scolaire payant, car il crée des inégalités, en particulier d’accès à ce type de services.

A lire : Ecoles françaises au Maroc : du soutien scolaire en attendant la rentrée

À cet effet, le ministère a appelé les enseignants et les instituteurs à « se consacrer à l’amélioration du niveau des élèves lors des cours officiels et à accompagner les plus faibles dans le cadre des cours de soutien définis dans la politique du ministère en matière de soutien scolaire ».

Il a été également recommandé au corps enseignant de « renforcer les contrôles et réviser les méthodes de notation, afin de garantir l’égalité des chances entre les élèves et de leur éviter de recourir aux cours de soutien payants ».

En conclusion, le ministère a lancé un appel aux parents d’élèves pour dénoncer cette pratique, normalement proscrite par la loi qui régit la fonction publique, souligne le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Une manifestations d’enseignants violemment dispersée à Rabat

Une manifestation rassemblent des enseignants de l’éducation nationale, a été brutalement dispersée jeudi à Rabat. Plusieurs personnes ont été blessées lors d’incidents entre...

Ecoles françaises au Maroc : du soutien scolaire en attendant la rentrée

Les élèves et parents des établissements du réseau scolaire français au Maroc sont désormais fixés sur le calendrier de la rentrée scolaire. Les congés sont prolongés jusqu’au...

1.000 enseignants du berbère mobilisés pour septembre prochain !

Mille enseignants ont été mobilisés au Maroc pour dispenser des cours d’amazighe (berbère) dans des écoles pilotes à partir de septembre, a rapporté mercredi l’agence marocaine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.