Maroc : un ex-député condamné pour faux test du Covid-19

27 février 2021 - 21h30 - Ecrit par : S.A

L’ex-député et secrétaire régional du PJD dans la région de Drâa Tafilalet qui a aidé un candidat au concours de la police à avoir un faux certificat de dépistage au Covid-19 a écopé de deux ans de prison ferme. Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance d’Errachidia.

Outre l’ancien député du Parti de la justice et du développement (PJD), les autres personnes impliquées dans cette affaire de falsification de certificat de dépistage au coronavirus ont été également été condamnées. L’administrateur de l’hôpital Moulay Chérif, qui avait délivré cette fausse attestation a écopé de 3 ans de prison ferme avec l’interdiction d’exercer dans la fonction publique pendant cinq ans tandis que le candidat au concours de la police a été condamné, en compagnie de son frère, à un an de prison ferme, rapporte Assabah. Le deuxième frère de celui-ci a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Selon les faits, l’ex-parlementaire du PJD a aidé un jeune homme testé positif au Covid-19 à avoir un faux certificat de dépistage négatif, afin de passer un concours de gardien de la paix. Après les épreuves écrites, celui-ci devait passer l’oral et avait l’obligation d’apporter une attestation de test négatif au coronavirus. Se trouvant en difficulté, ses frères ont sollicité l’aide du dirigeant islamiste qui est intervenu auprès de l’administrateur de l’hôpital Moulay Chérif. Seulement, l’Institut de police de Kenitra a découvert la supercherie. Le candidat a été arrêté.

Lors de son interrogatoire, il est passé aux aveux. Par la suite, les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont interpellé l’ex-député et les autres personnes impliquées dans cette affaire de falsification d’attestation de dépistage au Covid-19.

Tags : Errachidia - Tafilalet - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Prison

Aller plus loin

Aéroport d’Oujda : arrestation pour faux test Covid-19

Des policiers de l’aéroport d’Oujda-Angad ont procédé à l’arrestation d’un étudiant marocain ayant présenté des faux carnets de test contre le coronavirus.

Maroc : un ex-député interpellé pour faux test du Covid-19

Un ex-député a été interpellé à Errachidia par la BNPJ. Il lui est reproché d’avoir aidé un candidat au concours de la police à avoir un faux certificat de dépistage au Covid-19. Une...

Espagne : une Marocaine contaminée tente de voyager avec un faux test PCR

Une jeune Marocaine, testée positive au coronavirus, a tenté de prendre un vol pour se rendre au Maroc. Elle a été interpellée par la police nationale à l’aéroport de Malaga, dans...

Maroc : ils empochaient jusqu’à 1000 dirhams pour des faux tests Covid-19

Un réseau de trafic de faux tests Covid-19 a été démantelé dans un laboratoire non autorisé de Sidi Kacem. Plusieurs personnes ont été interpellées et placées en détention...

Nous vous recommandons

Mehdi Ben Barka était-il un espion ?

56 ans après son décès, de troublantes révélations ont été faites sur le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, et plus célèbre opposant aux rois Mohammed V et Hassan...

Royal Caribbean lance la plus longue croisière du monde, le Maroc, une des destinations

La compagnie internationale Royal Carribbean Cruise lancera « Ultime World Tour », la croisière la plus longue et complète du monde en 2023 et prévoit un arrêt à Casablanca, au Maroc. À la manœuvre, son navire « Serenade of the Seas...

Maroc : rumeurs d’une forte taxation des auto-entrepreneurs

Le Projet de loi de finances 2022 n’a pas prévu un changement du régime fiscal pour l’auto-entrepreneur. Selon le gouvernement, les déclarations moyennes de cette catégorie ne dépassent pas 4 000 dirhams...

Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours pour déterminer la qualité de cette huile cédée à prix...

Des arrestations pour prostitution à Marrakech

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes femmes, ont été arrêtées. En dehors des boissons et autres substances qui y ont été...

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères à travers le logiciel israélien...

Les produits marocains veulent séduire les Américains

Le Maroc vient de lancer aux États-Unis une grande campagne de communication appuyée d’un showroom éphémère. Cette opération qui se déroulera au quartier de Hudson Yards Public Square & Gardens, vise à promouvoir l’offre exportable du...

Ramtane Lamamra charge à nouveau le Maroc (vidéo)

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, estime que le Maroc est allé trop loin dans la conspiration contre l’Algérie, en utilisant des membres de groupes terroristes et en frappant sa stabilité de...

Obligation du pass vaccinal : un frein pour les voyageurs marocains

Alors que certains pays comme l’Espagne ne demandent plus le certificat de vaccination à l’entrée de leur territoire, le pass vaccinal est toujours obligatoire pour quitter le Maroc ou y entrer. Une restriction qui freine les voyages à...

Tanger Med : arrestation d’un MRE d’Italie avec plus de 106 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté samedi, par les éléments de la douane opérant au port Tanger Med. Il avait en sa possession plus de 106 000 euros non déclarés auprès des services compétents.