Recherche

Juger de l’efficacité de la chloroquine serait "prématuré"

© Copyright : DR

2 avril 2020 - 07h00 - Société

En réponse aux milliers de questions que se posent les Marocains sur l’efficacité de la chloroquine, le directeur de l’Épidémiologie et de la lutte contre les maladies est monté au créneau le 1ᵉʳ Avril. Selon Dr Mohamed Youbi, il serait "prématuré" d’établir actuellement une évaluation sur l’efficacité de la chloroquine dans le traitement du nouveau coronavirus.

Dans un entretien accordé à la Map, le directeur de l’Épidémiologie a préféré jouer la carte de la prudence en déclarant qu’on ne pourrait, à l’étape actuelle, affirmer que "les résultats de la chloroquine sont concluants". Il s’est dit ravi de voir "le nombre de guérisons augmenter, jusqu’à dix cas pour la seule journée de mardi 31 mars".

Le ministère de la Santé, selon ses dires, est en train d’analyser toutes les données pour établir un lien entre "le début d’utilisation du protocole basé sur la chloroquine et les médicaments associés" et "l’augmentation du nombre de guérisons".

Pour ceux qui s’attendent à un grand nombre de recours à l’automédication à la chloroquine, l’épidémiologiste rassure que les autorités ont pris le devant des choses en réglementant l’utilisation du médicament. Désormais, "sa prescription et sa délivrance obéissent à un certain nombre de critères".

Au 1ᵉʳ avril 2020, le nombre de décès dus au coronavirus au Maroc s’établit à 37, tandis que les personnes déclarées guéries sont au nombre de 26.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact