Maroc : enquête sur le crash d’un petit avion, des trafiquants de drogue traqués

18 août 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un commando spécial composé des éléments de la brigade de la gendarmerie royale de Ksar El Kebir et du commandement provincial de Larache mènent des investigations sur le crash d’un petit avion. L’appareil aurait été utilisé par des trafiquants de drogue.

Les enquêteurs cherchent à déterminer s’il existe un lien entre le crash d’un petit avion dans la région de Larache et un réseau international de trafic de drogue, rapporte Al Massae. L’enquête révèle que les trafiquants utilisaient des hélicoptères de type « Robinson R 44 » pour transporter la drogue du Nord du Maroc vers des villes du Sud de l’Espagne.

À lire : Entre Sebta et le Maroc : les narco-drones tournent à plein régime

Selon la gendarmerie, on assiste à une multiplication des activités illicites des réseaux criminels suite à l’apparition du coronavirus. Les trafiquants ont désormais recours à des moyens plus sophistiqués, notamment des avions dotés de système de vision nocturne et volant à une baisse altitude pour échapper aux radars des services sécuritaires au Maroc et en Espagne. Des avions téléguidés qui volent tout près des éoliennes pour brouiller les systèmes de surveillance de la Guardia civil.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Larache - Enquête - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

Grosse saisie de cannabis à Agadir

Sept personnes âgées entre 20 et 57 ans ont été arrêtées samedi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir. Elles seraient membres d’un réseau...

Il y a 47 ans, un Boeing 707 s’écrasait au Maroc

Le 3 août 1975, un Boeing 707 de la compagnie aérienne jordanienne Alia et affrété par Royal Air Maroc, en provenance de l’aéroport du Bourget à Paris, s’est écrasé dans les...

Maroc : près de 500 tonnes de drogue saisies cette année

À fin août dernier, la lutte contre le trafic de drogue a permis de saisir près de 500 tonnes de drogue de différentes sortes et de démanteler plusieurs réseaux opérant au Maroc...

Le pilote d’un avion servant au transport de drogue arrêté à Tanger

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, samedi, un ressortissant colombien qui serait impliqué dans un réseau de trafic...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »