Le Maroc s’apprête à liquider les entreprises publiques déficitaires

17 juin 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Les entreprises publiques à l’agonie depuis plusieurs années sont sur le point d’être liquidées. Après la liquidation de SEPYK, il y a quelques semaines, on s’apprête à liquider Sonoric, une autre entreprise du secteur minier.

Le ministère de l’Économie et des finances est décidé à accélérer le processus de liquidation des entreprises et établissements publiques au bord de l’effondrement. Selon challenge.ma, l’Argentier national se préparait juste avant la crise du coronavirus à passer à l’action. À ce titre, la Société d’exploitation de Pyrrhotine de Kettara (SEPYK), un exploitant d’une mine à l’arrêt depuis 1982 a été liquidée, il y a quelques semaines. Après la SEPYK, c’est le tour d’une autre entreprise publique – proche également du secteur minier – qui est sur la sellette.

Selon le même média, il s’agit de la Société nouvelle de réalisations industrielles et commerciales (SONORIC), qui avait été créée en 1978 pour produire des emballages en plastique de grands calibres (dits Big-Bag) à l’usage principalement de sa maison mère, la Société anonyme chérifienne d’Études Minières (SACEM). Elle exploite plusieurs mines de manganèse au Maroc et réalise un chiffre d’affaires de 200 millions de dirhams entièrement à l’export. Cette maison mère à capitaux publics est contrôlée à 57 % par l’ONHYM (Office National des Hydrocarbures et des Mines), l’opérateur public en charge du développement, de l’exploration et de l’exploitation des mines au Maroc.

SONORIC, après quelques années d’existence s’est engagé à élargir son secteur d’activités en lançant la fabrication d’allumettes qui utilise comme intrant le dioxyde de manganèse, fourni par sa maison mère. Face aux difficultés de trésorerie de la filiale SACEM, depuis 2000, son actionnaire public a décidé de la mettre en liquidation.

D’autres entreprises très peu prospères pourraient subir le même sort dans les prochains jours, surtout par ces temps de covid-19 durant lequel l’économie nationale est fortement éprouvée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - Déficit

Aller plus loin

Les entreprises marocaines craignent avant tout le Covid-19

La pandémie de Covid-19 reste le premier facteur de risques pour les entreprises en 2021, au Maroc ou ailleurs dans le monde. C’est ce que démontre le classement du Baromètre...

Comment le dirham se porte face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,67% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,21% vis-à-vis du dollar au cours de la période allant du 03 au 09 septembre 2020. C’est ce...

Vers la liquidation des filiales marocaines du groupe Fram ?

Après sept ans de gestion du cas marocain, le groupe Fram risque de liquider ses filiales marocaines. Une réunion est prévue en ce sens à la fin du mois de juin à Toulouse.

Maroc : nouvelle mine de manganèse pour la fabrication de batteries

La société canadienne Elcora veut débuter les opérations d’exploitation minière de manganèse au Maroc avec Gold Lion Resources. Elle a annoncé cette semaine avoir signé un...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Standard & Poor’s : le Maroc conserve sa note avec perspective stable

S&P Global Ratings a annoncé le maintien de ses notes BB+ attribuées aux émissions souveraines à long terme du Maroc, avec des perspectives stables.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...