Maroc : une bonne nouvelle pour les entreprises

20 mai 2020 - 12h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaâboun, a appelé, mardi 19 mai, les entreprises à reprendre leurs activités après l’Aïd El Fitr. Il était face aux membres de la chambre des conseillers qui l’ont interrogé sur les mesures économiques et financières prévues par le gouvernement pour atténuer l’impact de la crise sanitaire du covid-19.

Seules les entreprises qui n’avaient pas fait l’objet de mesures administratives décidées par les autorités publiques sont concernées par cet appel à la reprise de l’activité, précise le ministre. Profitant de son passage à la chambre des conseillers, Mohamed Benchaâboun a fait le point des recettes et des dépenses du fonds spécial de lutte contre le coronavirus.

Il a fait savoir que les recettes dudit fonds s’établissent à 32,7 milliards de dirhams à la date du lundi 18 mai. En ce qui concerne les recettes, plus de 2,2 milliards ont été réservés au secteur de la Santé. Le Comité de veille économique (CVE) a dépensé une somme de 11,5 milliards dans le cadre des mesures prises au profit des entreprises et des salariés.

À en croire le ministre, le coût de la crise du covid-19 s’élève à un milliard de dirhams par jour. Cela s’explique par la baisse des exportations lors des 4 premiers mois de cette année (−61 %), la baisse des recettes touristiques (−60 % en avril) et des transferts des MRE qui ont reculé de l’ordre de 30 % pour le seul mois d’avril, a indiqué Mohamed Benchaâboun.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - Conseil de gouvernement - Mohamed Benchaaboun - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : le CGEM confirme l’impact négatif du covid-19 sur les entreprises

La crise sanitaire a touché durement les entreprises marocaines. C’est ce que confirme l’étude menée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) sur l’impact...

Conséquences économiques du Coronavirus : des allègements accordés aux entreprises

La propagation du COVID-19 a des conséquences néfastes sur l’économie des entreprises du secteur du tourisme et du textile. Pour y faire face, le comité de veille économique a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.