Maroc-Espagne : la coopération anti-terroriste maintenue pendant la crise

13 septembre 2021 - 18h00 - Ecrit par : A.P

L’Espagne et le Maroc ont maintenu leur coopération dans la lutte antiterroriste au temps fort de la crise diplomatique ouverte en mai. Plusieurs arrestations de terroristes auraient été conjointement menées par les services de renseignement des deux pays pendant cette période critique.

En mai ou en juin, en pleine crise diplomatique, le Maroc et l’Espagne auraient procédé à l’arrestation de terroristes djihadistes, indiquent à El Confidencial des sources des services de renseignement espagnols. Les deux pays ont maintenu leur coopération en matière de lutte contre le terrorisme pendant tous ces mois de crise, assurent les mêmes sources, rappelant que celle-ci s’est ouverte en avril avec l’accueil par l’Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali, ce qui a provoqué la réaction du Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta en mai.

À lire : L’Espagne salue la coopération policière «  efficace  » avec le Maroc

Il s’agit avant tout d’une question de sécurité, a déclaré un expert de la police, soutenant qu’aucun pays ne renoncerait à neutraliser une cible terroriste en raison d’une crise diplomatique. « Il n’y a jamais eu de restrictions », indique une autre source qui admet que les deux opérations menées ces derniers jours et qui ont permis l’arrestation de terroristes grâce à la collaboration policière entre les deux pays, sont la suite logique de celles menées également avec succès pendant la crise.

Un refroidissement des relations a été toutefois noté en matière de formation, fait savoir le journal qui n’a pas enregistré de session de renforcement de capacités des policiers espagnols au Maroc pendant la période. Mais au plan opérationnel et du renseignement, la collaboration est restée intacte, assure la même source.

À lire : Un ancien ministre espagnol loue le rôle du Maroc dans la lutte contre le terrorisme

Jeudi, un détenu de la prison de Saragosse s’en serait pris à d’autres détenus et aurait même menacé les autorités judiciaires de procéder à sa libération. L’opération a été menée par des agents de la Brigade provinciale d’information de Saragosse, avec la collaboration de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc. Deux jours plus tôt, la DGST avait annoncé l’arrestation à Tanger d’un jihadiste marocain accusé d’avoir tenté de perpétrer des attentats terroristes contre des sites touristiques. L’enquête a commencé fin 2020, lorsque la Commission générale d’information de la police nationale espagnole a détecté que ce teroriste faisait l’éloge des auteurs des dernières attaques djihadistes perpétrées en Europe.

Tags : Espagne - Coopération - Terrorisme - Diplomatie

Aller plus loin

L’Espagne salue la coopération policière «  efficace  » avec le Maroc

Des djihadistes utilisent les flux migratoires pour entrer en Espagne, selon le Centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé (CITCO) relevant du ministère...

Coopération policière : Ignorée par le Maroc, l’Espagne se tourne vers la France

Face au refus du Maroc de reprendre la coopération policière avec l’Espagne, les services secrets espagnols ont dû se tourner vers la France pour continuer à recevoir des...

Un ancien ministre espagnol loue le rôle du Maroc dans la lutte contre le terrorisme

L’ancien ministre José Bono a déclaré qu’il est convaincu que le Maroc a contribué à l’arrestation de terroristes radicaux et à éviter des attentats en Espagne. Pour lui, il serait «...

L’Espagne dément la suspension de la coopération policière avec le Maroc

L’Espagne « poursuit sa coopération avec le Maroc » dans la lutte contre l’immigration, a assuré mercredi, Fernando Grande-Marlaska, le ministre espagnol de l’Intérieur, en réponse...

Nous vous recommandons

La poussière de sable venue du Sahara était porteuse d’un radioactif

La poussière de sable du Sahara qui avait traversé plusieurs pays d’Europe, dont la France, l’Espagne et le Portugal est arrivée en Belgique le 16 mars dernier. Elle est légèrement radioactive.

MRE : Algésiras espère une reprise imminente des liaisons maritimes avec le Maroc

Le président de l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras, Gerardo Landaluce, espère que le rapprochement entre l’Espagne et le Maroc facilitera la reprise du trafic maritime de passagers avec Tanger Med, suspendu depuis deux...

« Les puissants alliés du Maroc contre l’Espagne »

Après les États-Unis et Israël, l’Allemagne aurait déclaré son soutien au Maroc dans le conflit au Sahara, s’alarme un média espagnol.

Une majorité des agences de voyage a fait faillite au Maroc

La pandémie de Covid-19 a provoqué la fermeture de 80 % des agences de voyage exerçant au Maroc. Pour sauver le secteur, Khalid Benazzouz, président de l’Association régionale des agences de voyages de Casablanca-Settat (ARAVCS) plaide sa cause auprès du...

Maroc : une Française retrouvée morte, son mari arrêté

Le cadavre d’une Française âgée de 89 ans a été retrouvé à son domicile mercredi à Témara. Le suspect, son époux, serait atteint d’Alzheimer. Il a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Ramadan 2022 : le Maroc change d’heure ce dimanche

Le Maroc connaîtra un changement d’heure ce dimanche 27 mars. De quoi permettre aux Marocains de préparer le mois sacré du ramadan qui devrait débuter le 3 avril, selon les calculs scientifiques. La date devra toutefois être confirmée par le ministère des...

Sebta : sans trafic de marchandises, l’économie toujours au point mort

La non réactivation du trafic de marchandises à la frontière de Sebta avec le Maroc, affecte gravement l’économie de la ville autonome qui attend toujours la création d’une douane commerciale pour retrouver son statut de « ville commerciale...

Abde Ez lâché par le FC Barcelone

La pépite marocaine du FC Barcelone, Abde Ez, fait de moins en moins parler d’elle. Son coach, Xavi Hernandez, qui l’a révélé, ne le sollicite plus depuis l’arrivée de nouvelles recrues en hiver.

La Banque centrale populaire (BCP) victime de phishing

La Banque centrale populaire (BCP) a appelé lundi à la vigilance face à une tentative de fraude sur internet. Selon les explications de la banque, une plateforme diffuse en son nom, un jeu-concours.

Football : Elias Benali quitte le Maroc pour l’Algérie

L’attaquant de Elche CF, Elias Benali a décidé de tourner le dos à la sélection nationale marocaine de football pour rejoindre l’équipe d’Algérie.