Recherche

Maroc : l’inflation ruine les estivants

© Copyright : DR

23 août 2019 - 18h20 - Maroc

La forte affluence des touristes dans les villes du Nord en cette période estivale est une aubaine pour certaines personnes qui profitent pour augmenter sensiblement les prix, en l’absence totale de contrôle de la part des autorités.

Les estivants marocains peinent à profiter de cette période de vacances dans le nord du Maroc. Déjà confrontés à cette forte affluence dans cette région, ils subissent de plein fouet l’inflation des prix.

Selon Le360.ma, qui cite le journal Al Akhbar, les villes de Tétouan, Martil, M’diq et de Fnideq ont connu, ces derniers jours, une forte flambée des prix. Celle-ci est le fruit de l’influence de certains lobbies qui veulent profiter de la grande affluence que connaissent ces villes pour réaliser d’importants profits et, ce, en l’absence de tout contrôle des autorités.

C’est ce qui justifie d’ailleurs la forte pression exercée sur les produits de consommation courante, les logements et les autres commodités.

A cela s’ajoute le relèvement des prix de parking par les gardiens de voitures dans les villes de M’diq et de Fnideq. Ainsi, les prix du stationnement en journée sont passés à 10 dirhams, au lieu des 5, prévus dans le cahier des charges, mis en place par les autorités locales. Les transports en commun, notamment, au niveau des grands taxis ont également augmenté. Ceux reliant Tétouan à Martil appliquent désormais un tarif de 10 dirhams par personne et par trajet, au lieu des 5 habituels. C’est également sans compter les cafés, les restaurants et les autres commerces qui profitent de l’affluence des estivants.

Face à cette inflation, les autorités compétentes, au lieu de jouer leur rôle, font la sourde oreille, permettant ainsi aux opérateurs d’édicter leurs propres lois au détriment de celles du citoyen, selon le journal.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact