Le Maroc recherche du financement pour exploiter son gaz

21 mars 2021 - 10h40 - Economie - Ecrit par : P. A

Le Maroc s’apprête à lancer deux projets gaziers importants afin d’augmenter de 70 Mpi3 son exploitation de gaz naturel dans les cinq prochaines années.

Selon GlobalData, une société de données et d’analyse, le Maroc entend réduire sa dépendance au charbon et les importations coûteuses en provenance d’Algérie. La même source précise que le royaume, sans être un grand producteur de gaz, est sur le point d’exploiter son potentiel gazier.

« Le pays dispose de près de 700 milliards de pieds cubes de réserves dans les développements annoncés », explique Santiago Varela, analyste chez GlobalData, qui indique que « la croissance productive devrait se matérialiser avec le lancement de la première phase de Tendrara, qui prévoit de fournir des volumes de gaz d’ici la mi-2022 avec un prix d’équilibre de développement inférieur à 5 $/mcf ». Et d’ajouter que « Anchois, découvert en 2009, devrait produire le premier gaz en 2024 et sera de loin le plus grand développement gazier entrepris au Maroc à ce jour ».

Varela souligne aussi que le financement des deux projets pose problème, les deux entreprises devant assurer leur mise en œuvre ayant des capacités financières limitées. « Le Maroc n’a pas réussi à développer ses principales découvertes de gaz à ce jour, principalement en raison du fait que le pétrole a été la ressource préférée au gaz », relève par ailleurs Valera qui souligne que « la sécurisation des capitaux est le dernier obstacle sur la voie du déblocage des ressources gazières du pays ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gaz

Aller plus loin

Gaz : Predator Oil & Gas à l’assaut du projet FSRU au Maroc

Déjà actif dans le secteur gazier au Maroc avec une licence d’exploitation obtenue en mars 2019, le Britannique Predator Oil & Gas se lance dans un nouveau projet d’envergure.

Maroc : baisse des subventions pour le gaz butane et le sucre en 2020

Le gaz butane et le sucre, deux denrées de première nécessité, ont vu leur charge de la subvention diminuer à 11,94 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, après 12,917 MMDH en...

Le Maroc veut améliorer l’approvisionnement du gaz naturel liquéfié

Le ministre de l’Energie, Aziz Rabbah, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour la conception et la mise en place d’une unité flottante de stockage et de...

Maroc : Sound Energy voit grand

Alors qu’elle s’apprête à lancer au plus tard en 2023, la commercialisation du gaz naturel liquéfié (GNL), la société anglaise Sound Energy ambitionne de devenir le deuxième...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...