Recherche

Maroc : les femmes sont victimes de violence dans les espaces publics

© Copyright : DR

29 août 2017 - 17h20 - Société

Les conclusions de l’enquête nationale sur la prévalence de la violence à l’égard des femmes au Maroc viennent d’être rendues publiques par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Réalisée en 2009, cette enquête s’est concentrée sur la violence faite aux femmes, notamment en milieu urbain. Dans sa note d’information publiée lundi, le HCP explique que « les femmes ne sont pas toujours en sécurité dans les espaces publics, plus particulièrement dans les villes, et ne peuvent pas jouir, au même titre que les hommes, de ces lieux en raison des violences de toutes les formes perpétrées à leur égard ».

Et les chiffres ont de quoi faire réfléchir. Plus de 40% des femmes vivant en ville ont été victimes au moins une fois d’un acte de violence à leur égard dans un espace public dans les 12 mois précédant cette enquête. 32% ont subi une forme de violence psychologique et 14,2% des interrogées affirment avoir été victimes de violences physiques.

« Bien que les diverses formes de violence à l’égard des femmes soient une réalité ancienne, la présence des femmes dans les espaces publics évoque obligatoirement la question de la violence et plus particulièrement celle du harcèlement sexuel », relève cette note qui fait état de 3,9% des femmes ayant subi une agression sexuelle.

Les femmes mariées ont été 33,4% à avoir été touchées par une forme de violence. Le chiffre grimpe à 66,3% dans le cas des femmes célibataires, et s’établit à 46,3% pour les femmes divorcées. Il est de 27% pour les veuves, sans doute lié à l’âge, note le HCP.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact