Maroc : 81,83 % de taux de réussite au baccalauréat après le rattrapage

13 juillet 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les sessions ordinaires et de rattrapage de l’examen national du baccalauréat au titre de l’année scolaire 2020-2021 ont donné un taux de réussite bien meilleur à celui de l’année dernière. Au total 269 031 candidats scolarisés de l’enseignement public et privé ont obtenu le précieux sésame, soit un taux de réussite de 81,83 %, contre 79,62 % en 2020.

Malgré de nombreuses arrestations pour tricherie, les candidats ont, semble-t-il, bien travaillé cette année. Parmi les nouveaux bacheliers, il y a les candidats des branches des sciences et techniques dont le taux de réussite s’est situé à 79,45 %, souligne le ministère de l’Éducation nationale dans un communiqué.

À lire : France : une Marocaine obtient le baccalauréat avec une note de 20,20/20

Pour ce qui est des filières de littérature et enseignement originel, le taux de réussite est de 87,81 % sur l’ensemble des candidats présents, tandis qu’il s’élève à 89,52 % pour le baccalauréat international et à 74,9 % pour le bac professionnel.

À lire : Baccalauréat au Maroc : un député pris en flagrant délit de tricherie

En ce qui concerne les candidats en situation de handicap, le taux de réussite est de 81,49 %. Quant aux candidats libres, leur taux de réussite avoisine 56,51 %.

Sujets associés : Education - Baccalauréat Maroc 2023 - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat a annoncé vendredi dernier, que la plus forte moyenne au Baccalauréat 2022 provient de...

A 80 ans, il passe le baccalauréat

Au Maroc, le candidat le plus âgé au baccalauréat 2020 a 80 ans et compose au même titre que les autres candidats. La publication de sa photo sur les réseaux sociaux le montrant...

Baccalauréat au Maroc : 4 235 cas de tricheries recensés

Aussi vieille que les examens, la tricherie a de beaux jours devant elle. Les candidats continuent de prendre des risques malgré les menaces et les dispositions prises. On...

Baccalauréat au Maroc : 399 personnes arrêtées pour tricherie

399 individus ont été interpellés à Casablanca, Fès, Rabat, et Agadir, pour leur implication présumée dans des cas de trafic de matériels et outils électroniques de pointe...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.