Baccalauréat au Maroc : un député pris en flagrant délit de tricherie

17 juin 2015 - 16h07 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Un député d’un parti politique de la majorité gouvernementale a été pris en flagrant délit de tricherie la semaine dernière lors des examens du baccalauréat dans un lycée de l’académie de la région de Meknès Tafilalet.

Le tricheur, conseiller à la deuxième chambre du parlement, copiait des réponses pendant l’examen de philosophie, quand il a été surpris par une enseignante chargée de la surveillance des candidats, rapporte le quotidien Al Akhbar.

En principe, le député devait être sanctionné au même titre que les tricheurs, mais il n’en fût rien. Des interventions en haut lieu ont fait que le parlementaire a été inscrit absent après avoir produit un certificat médical, pour qu’il puisse se représenter à la deuxième session des examens du baccalauréat.

D’après la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), 57 personnes ont été arrêtées pour fraude aux examens du baccalauréat, dont certaines rédigeaient des réponses pour les candidats en contrepartie d’argent. Cette année, 3066 cas de fraudes ont été recensés durant les épreuves écrites de l’examen unifié du baccalauréat au Maroc.

Tags : Meknès - Partis politiques - Tafilalet - Baccalauréat Maroc 2022 - Fraude

Aller plus loin

Bac 2015 au Maroc : le ministère de l’Education dépassé par la tricherie

Les épreuves du baccalauréat ont filtré mardi sur Facebook quelques minutes seulement après le début des examens. Le ministère de l’Education, qui menace de réprimer les tricheurs,...

Maroc : A 64 ans, il passe son baccalauréat pour la première fois

Ahmed Sedki, 64 ans, retraité de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) passe son baccalauréat cette année à Khouribga, pour la première fois de sa vie. Un rêve qu’il a caressé...

Maroc : un inspecteur de police trichait au concours via WhatsApp

La police judiciaire de Berrechid a arrêté en flagrant délit, un candidat et son complice pour tricherie lors du concours de recrutement d’inspecteurs de police. Le candidat...

Baccalauréat : le FBI marocain enquête sur les fuites

Les fuites des examens du baccalauréat au Maroc irritent le plus haut sommet de l’Etat et remettent en cause tout le système éducatif du pays, étouffé par trop de commissions qui...

Nous vous recommandons

Tanger à deux doigts de l’effondrement sanitaire

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés continue de progresser à Tanger, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Les autorités locales ont décidé de serrer la vis.

Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

La réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc n’a pas encore un impact significatif sur les entreprises de la ville, le trafic de marchandises n’ayant pas encore repris.

L’AMPL est morte, vive la MALPA

Sur les ruines de l’Association marocaine des Pilotes de Ligne dissoute, un groupe de pilote marocains a décidé de créer une entité représentative basée en France dénommée MALPA (Moroccan AirLine Pilots...

Vahid Halilhodzic évoque son avenir à la tête de l’équipe du Maroc

Éliminés de la CAN 2021 en quarts de finale, les Lions de l’Atlas sont rentrés ce mardi matin au Maroc. Ils n’ont fait aucune déclaration à la presse, mais Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse, jeudi, au complexe Mohammed VI, pour revenir...

Automobile : la Spring électrique de Dacia vendue au Maroc cette année

Dacia a annoncé que la Spring, la citadine 100 % électrique de la marque, va être introduite sur le marché marocain d’ici la fin de l’année.

La villa d’un prince émirati cambriolée à Rabat

Les services de la police judiciaire de la préfecture de police de Rabat et de la brigade antigang ont réussi à interpeller plusieurs individus soupçonnés d’être les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati, de vols opérés au siège du...

Tensions avec l’Allemagne : le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide

La question du Sahara a brouillé en mars les relations entre l’Allemagne et le Maroc. Depuis lors, le royaume a suspendu sa coopération avec les institutions allemandes d’aide au développement.

Maroc : nouvelle hausse des prix du tabac (liste détaillée)

Depuis le 1ᵉʳ avril, le prix de vente de certaines marques de tabac a augmenté au Maroc, selon une circulaire en date du 31 mars dernier de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Le Haut-commissariat au plan (HCP) fait savoir que l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, au cours du mois de mars 2022, une hausse de 1,8 % par rapport au mois précédent.

Et si on construisait un barrage entre le Maroc et l’Espagne ?

Alexandre Meinesz, biologiste marin au CRNS à Nice propose la construction d’un barrage à Gibraltar — entre la pointe de l’Espagne et le Maroc — pour contrer efficacement la montée des eaux. Une solution innovante qu’il estime moins coûteuse que le...