Maroc : le taux de chômage en légère hausse

3 août 2021 - 17h50 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le marché marocain de l’emploi est toujours sous l’emprise des effets du Covid-19, indique le dernier rapport de Haut Commissariat au Plan (HCP), soulignant que le taux de chômage s’est accru de 0,5 point au deuxième trimestre de 2021 au niveau national. On est encore loin du taux de chômage d’avant la pandémie.

Par rapport à la situation d’avant la pandémie, l’économie a perdu 65 000 emplois nets, ce qui reste, affirme-t-on, modeste au vu de la situation. L’ampleur des dégâts dans les secteurs fortement affectés comme le tourisme ou le BTP, gros employeurs de main d’œuvre, faisait craindre davantage de pertes d’emplois.

À lire : Maroc : le chômage pourrait battre des records en 2021

Parallèlement, la population active a augmenté de 248 000 personnes au moment où le nombre de personnes au chômage a augmenté de 313 000 personnes, en majorité en milieu urbain (+274 000).

S’agissant des diplômés, le taux de chômage a enregistré une hausse de 2,2 points, passant de 18,2 % à 20,4 % entre les deuxièmes trimestres de 2020 et de 2021, précise le HCP, notant que le taux de chômage des diplômés de niveau supérieur est passé à 25,3 % et le taux de chômage des diplômés de niveau moyen à 17,6 %.

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Chômage - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Chômage : voici la région la plus touchée au Maroc

La région la plus affectée par le chômage au Maroc est l’Oriental. Ce phénomène est causé par « la sécheresse ainsi que les répercussions économiques de la crise sanitaire.

Les recommandations du CESE pour renforcer la protection sociale

Dressant un constat alarmant du système actuel d’indemnisation pour perte d’emploi (IPE), le Conseil économique et social et environnemental (CESE) a préconisé une autre...

Maroc : ces diplômes qui protègent (un peu) du chômage

Les titulaires d’un doctorat et d’un bachelor au Maroc seraient les plus recherchés sur le marché de l’emploi, d’après une enquête qui vient d’être publiée.

Plus de femmes au chômage au Maroc entre 2019 et 2020

En raison de la crise sanitaire et de la campagne agricole sèche, le marché du travail a endossé en 2020 d’énormes conséquences, partant de la détérioration des postes d’emploi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

La croissance économique au Maroc au ralenti

Au premier trimestre de cette année, l’activité économique marocaine a connu un ralentissement, se traduisant par une croissance de 0,3 % contre 2 % durant la même période l’année dernière.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...