Bac 2021 au Maroc : plus de la moitié des candidats ont eu une mention

21 juin 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : J.D

La session normale 2021 du baccalauréat marocain a enregistré un taux de réussite de 68,43% avec 116 518 candidats ayant décroché une mention, soit 52,72% de l’ensemble des bacheliers, a annoncé dimanche, le ministère de l’Éducation nationale.

Sur les 221 031 candidats scolarisés de l’enseignement public et privé ayant passé avec succès l’examen national normalisé de juin, figurent 116 518 candidats qui ont décroché une mention, soit 52,72% de l’ensemble des bacheliers. Le taux de réussite des filles s’élève à 55,54% du total des candidats admis.

Les branches scientifiques et techniques ont enregistré quant à elles, un taux de réussite de 66,55% sur l’ensemble des candidats qui se sont présentés aux examens, tandis que pour les filières littéraires et de l’enseignement originel, ce taux est de 73,29%. La meilleure moyenne est 19,53, et a été obtenue dans la branche des sciences physiques, section française au niveau de l’Académie régionale d’éducation et de formation de Marrakech-Safi.

Quant au baccalauréat international, le taux de réussite s’élève à 78,35% alors que le bac professionnel enregistre un pourcentage de 59,52% en termes de réussite. En ce qui concerne les candidats en situation de handicap ayant bénéficié de l’adaptation des examens et des conditions de correction, leur taux de réussite est de 67,63%. Pour les candidats libres, il est de 41,93%, sachant que le taux de présence de ces derniers a atteint 60,61 %.

La session de rattrapage à laquelle prendront part 92 581 élèves régulièrement scolarisés et 56 813 candidats libres se tiendra du 05 au 08 juillet prochain. Les résultats de cette session sont prévus pour le 11 juillet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Baccalauréat Maroc 2024 - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat a annoncé vendredi dernier, que la plus forte moyenne au Baccalauréat 2022 provient de...

L’examen du baccalauréat annulé

L’Examen régional unifié de la première année du Baccalauréat, n’aura plus lieu les 4 et 5 septembre 2020 comme prévu. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation...

Baccalauréat 2021 : un guide pour mieux préparer les examens

Les candidats aux examens du baccalauréat 2021 disposent d’un guide. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la...

Baccalauréat au Maroc : 4 235 cas de tricheries recensés

Aussi vieille que les examens, la tricherie a de beaux jours devant elle. Les candidats continuent de prendre des risques malgré les menaces et les dispositions prises. On...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.