ONU : nouveau camouflet pour le Polisario

30 septembre 2019 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : I.L

Le Président du Gouvernement espagnol en fonction, Pedro Sanchez, a infligé un nouveau camouflet au Polisario et à ses soutiens, lors de l’Assemblée générale des Nations-Unies.

Devant les Chefs d’Etats, de Gouvernements et de délégations des 193 pays réunis à New York, le Président Sanchez a indiqué que la voie d’une solution « politique, juste, durable et mutuellement acceptable » au conflit artificiel autour du Sahara marocain passe exclusivement par l’ONU.

Pour l’Espagne, il n’est pas question de tenir un quelconque référendum pour le règlement de ce différend.

Cette option d’ailleurs obsolète, « irréaliste et irréalisable », de l’aveu même de l’ONU, a été définitivement enterrée en faveur de la solution politique, négociée et mutuellement acceptable.

La déclaration de Pedro Sanchez à la tribune de l’Assemblée générale s’aligne sur la voie du droit et de la raison. Le règlement passe par le processus politique sous les auspices de l’ONU.

Devant l’auguste Assemblée de l’ONU, Madrid confirme haut et fort à son tour que l’option du référendum au Sahara est définitivement enterrée. Ce faisant, l’Espagne rejoint la position largement défendue par la communauté internationale.

Selon elle, la solution de la question du Sahara ne peut être que politique, mutuellement acceptable et négociée sur la base du réalisme et de l’esprit de compromis et de la prééminence de l’Initiative marocaine d’Autonomie.

A ce titre, le Conseil de Sécurité, seul habilité à délibérer de ce dossier, selon la Charte de l’ONU, a constamment salué le sérieux et la crédibilité de cette Initiative.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - ONU - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’ONU critique indirectement le Polisario

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné fermement, samedi, toute action pouvant entraver la libre circulation à Guergarat et le passage du rallye "Africa...

Nouvel appel d’Ibrahim Ghali à l’ONU

Le président de la "République arabe sahraouie démocratique" (RASD), Brahim Ghali, demande à l’Organisation des Nations Unies de protéger les prisonniers "politiques" dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...