Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

21 mai 2021 - 12h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Durant le mois de mars 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une progression allant de 0,3 % à 0,5 %. Cette hausse a été constatée dans les grandes villes de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Dans une note, la direction régionale du Haut-commissariat au plan (HCP) a indiqué que l’augmentation de l’indice des prix à la consommation est due à la hausse de l’indice des produits alimentaires et de celui des produits non alimentaires dans les villes de Tanger, Tétouan et Al Hoceima. Ainsi, grâce à l’augmentation des prix des fruits de 3,5 %, du poisson et des fruits de mer de 3,4 %, des viandes de 1,7 %, des huiles de 1,4 %, des transports de 1,2 % et de la santé de 0,5 %, la ville de Tétouan a enregistré la hausse la plus importante de l’IPC en mars 2021, comparativement au mois de février.

Du côté de Tanger, l’IPC a grimpé de 0,3 % en mars, en glissement mensuel, grâce à l’augmentation de 0,5 % des prix des produits alimentaires et de 0,1 % des prix des produits non alimentaires. Cette hausse est principalement obtenue avec la hausse des prix des céréales de 2,1 %, des légumes de 1,3 %, des viandes de 1,2 % et des transports de 0,5 %. À Al Hoceima, l’IPC a connu une hausse de 0,3 % durant la même période, grâce à un accroissement de 0,5 % des prix des produits alimentaires et de 0,1 % de ceux des produits non alimentaires, principalement des fruits de 5,5 %, des boissons rafraîchissantes et des jus de fruits de 0,4 % et des transports de 0,8 %.

Toutefois, en glissement annuel, l’IPC a chuté de 0,5 % à Al Hoceima et à Tétouan. À Tanger, il est resté stable, a indiqué la direction, précisant que par définition, l’IPC est l’instrument de mesure de l’inflation. Il participe au suivi et à l’analyse de la situation économique, et représente un élément essentiel pour la mise en place de la politique financière et l’indexation des contrats entre les différents partenaires socio-économiques.

Sujets associés : Tanger - Tétouan - Al Hoceima - Prix - Haut Commissariat au Plan (HCP)

Aller plus loin

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une légère augmentation en février 2021. Cette hausse est de 0,3 % par rapport à la même période de 2020.

Quelles sont les villes où les prix ont le plus augmenté au Maroc ?

C’était prévisible. La période de confinement imposée aux Marocains a entraîné une chute des prix dans la majorité des villes marocain, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une hausse de 0,1 % à fin janvier par rapport au mois précédent. Cela s’explique par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a poursuivi sa tendance à la hausse, observée depuis quelques mois. À fin juin dernier, il a progressé de 0,3 % par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Le moral des Marocains continue de baisser

À fin juin, le moral de Marocains a continué à se dégrader, atteignant son niveau le plus bas jamais enregistré. Les ménages affichent leur pessimisme sur leur situation financière et l’évolution du niveau de vie.

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...