Maroc : voici les horaires des administrations durant le ramadan

13 avril 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Durant tout le mois sacré du ramadan, les horaires de travail dans les services publics connaîtront un changement, avec l’adoption d’un horaire continu, de 9 h à 15 h, du lundi au vendredi. L’annonce a été faite par le département de la Réforme de l’administration qui dépend du ministère de l’Économie et des Finances.

Ce changement d’horaire intervient conformément à un arrêté du ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, portant le n° 05.1899, publié le 25 Chaâbane 1426 (le 30 septembre 2005), fixant les horaires de travail dans les administrations de l’État et les collectivités territoriales durant le mois du Ramadan, indique le ministère dans un communiqué.

Sujets associés : Administration - Ramadan 2024 - Ministère de l’Economie et des Finances

Aller plus loin

Pas de ramadan au Maroc pour les Marocains de Corse

Alors qu’ils pensaient pouvoir rentrer au Maroc passer le mois du ramadan en famille, les Marocains de Corse devront, pour la deuxième année consécutive, se contenter de rester...

Ramadan et vaccination anti-Covid : voici l’avis d’un spécialiste

La campagne de vaccination au Maroc va bon train, mais recevoir l’injection à jeun pendant le mois de ramadan est le sujet qui préoccupe de nombreux Marocains. Dans une...

Ramadan 2021 : voici les horaires des administrations

Durant tout le mois du Ramadan, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales au Maroc connaîtront un...

Maroc : voici les nouveaux horaires dans les écoles durant le ramadan

Le ministère marocain de l’Éducation nationale a porté mercredi, à la connaissance des directeurs des académies régionales, les différents horaires applicables, au cours du mois...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2024 : le programme très marocain d’Al Aoula

La chaîne de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme alléchant pour ses téléspectateurs à l’occasion du mois sacré de Ramadan.

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.

Maroc : que sait-on de la réforme de l’Impôt sur le revenu ?

La révision de l’impôt sur le revenu se précise. Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, a présenté les grands axes de la réforme.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.