Malgré le Covid-19, le Maroc poursuit les chantiers d’infrastructures

22 décembre 2020 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Malgré la crise sanitaire que traverse le monde, le Maroc a maintenu le cap dans le domaine des infrastructures. Facteur majeur de croissance et de compétitivité, ce secteur reste l’une des priorités du royaume.

Durant l’année 2020, le royaume a poursuivi la réalisation de grands projets d’infrastructures. Ce qui assure la compétitivité entre les différentes régions et attire les investisseurs. Ainsi, le Maroc a réalisé des infrastructures routières, maritimes, aériennes et ferroviaires avec des investissements conséquents.

Le Maroc a procédé au lancement d’autres projets d’ampleur comme le port Dakhla-Atlantique et la voie express Tiznit-Dakhla, qui s’inscrivent dans le cadre des projets intégrés de développement des provinces du Sud prévus par le nouveau modèle de développement mise en place par le Roi, à Laâyoune à l’occasion du 40ᵉ anniversaire de la marche verte. Ce projet important permettra de réduire le temps et le coût du transport. Ainsi les chantiers de ce projet stratégique suivent leur cours normal malgré la crise sanitaire.

Quant à la création du nouveau port Dakhla-Atlantique, elle vient répondre à des objectifs géostratégiques, de développement régional et des objectifs relatifs au secteur de la pêche. À cela s’ajoute le TGV, Al Boraq, qui a déjà deux ans, et qui s’impose comme «  vecteur de changement  » au Maroc. Fruit de nombreuses années de travail et de mobilisation à tous les niveaux, Al Boraq a connu un vrai succès en 2019 avec plus de 2,5 millions de voyageurs.

Le maintien des efforts déployés jusqu’ici en matière d’investissement en infrastructures en 2021, demeure une priorité pour le royaume. Ce qui permet de soutenir la croissance et préserver l’emploi. Ainsi, l’année 2021 sera marquée par le lancement de plusieurs projets dont le celui qui assure le raccordement du nouveau port de Nador West Med en cours de réalisation et le réseau autoroutier.

Ce projet favorisera également, l’affermissement des chantiers en cours, la poursuite des opérations dont les conventions ont été signées en présence de Mohammed VI, en relation avec la mise à niveau des infrastructures routières des villes. Il s’agit de lancer les travaux de construction de cinq grands barrages dans les régions de Marrakech-Safi, Casablanca-Settat, Béni Mellal-Khénifra, Souss-Massa, l’Oriental et bien d’autres projets.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Routier - Autoroutes marocaines

Aller plus loin

Autoroutes du Maroc à la conquête de l’Afrique

La filiale d’ingénierie du groupe Autoroutes du Maroc (ADM), ADM Projet, enchaîne les contrats sur le continent africain. Plusieurs pays africains ont déjà et continuent de...

Maroc : des passages plus rapides aux péages d’autoroute

La société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) en action pour faciliter la circulation dans le royaume. Elle vient de procéder à la réalisation d’une nouvelle génération...

Maroc : les infrastructures routières occupent une place de choix dans le budget 2021

Le gouvernement marocain entend prioriser les infrastructures routières en 2021. En témoigne le budget alloué aux chantiers routiers.

Le Maroc a mobilisé 42 milliards dans le réseau routier en 4 ans

Le Maroc a investi dans ses routes un total de 42 milliards entre 2017 et 2021 contre 33 milliards de DH entre 2012 et 2016, a indiqué, mardi le ministre de l’Équipement et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.