Maroc : les internautes qui appellent à défier l’interdiction des Tarawih traqués

20 avril 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Face aux multiples appels lancés sur les réseaux sociaux pour inciter les Marocains à défier l’interdiction des prières de Tarawih durant le ramadan, les brigades spécialisées dans la lutte contre la cybercriminalité au sein de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) mènent la traque contre les auteurs.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) entend faire régner l’ordre. Elle a mobilisé les éléments des brigades spécialisées dans la lutte contre la cybercriminalité dans les régions et à l’échelle nationale pour qu’ils suivent toutes les publications incitant la population à protester contre le couvre-feu ainsi que l’interdiction des prières de Tarawih dans les moquées et dans l’espace public, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. D’ores et déjà, certains auteurs de ces publications sont traqués et suivis. Des enquêtes sont en cours pour identifier et traquer d’autres. Selon la même source, ces personnes sont adeptes du mouvement Al Adl Wal Ihssane et instrumentalisent la religion à des fins politiques.

Ces multiples appels lancés sur les réseaux font suite aux manifestations auxquelles ont participé des dizaines de jeunes hommes et d’adolescents le 15 avril dernier à Tanger, Safi et dans d’autres villes du royaume pour protester contre l’interdiction des déplacements dès 20 h ainsi que les prières de Tarawih. Résultat : des dizaines de personnes ont été arrêtées à Bani Makada, pour violation du couvre-feu nocturne imposé pour freiner la propagation du coronavirus et de ses variants. Avant ces interpellations, sept personnes avaient été arrêtées, le 1ᵉʳ jour du Ramadan, après avoir défié l’interdiction et tenu des prières devant les portes des mosquées fermées.

Sujets associés : Ramadan 2024 - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

À Tanger, on respecte de moins en moins le couvre-feu

Cette année encore, les mesures sanitaires mises en place pour ce mois de Ramadan poussent certains à les transgresser. À Tanger, des mouvements de protestation bravant...

Rabat : la police disperse une manifestation de soutien aux journalistes Radi et Raïssouni

La police marocaine a dispersé vendredi à Rabat, une manifestation de jeunes qui exigeaient la libération des journalistes Omar Radi et Soulaiman Raïssouni, tous deux en...

M’diq : une manifestation pour exiger la tenue des Tarawih dispersée

Des dizaines de jeunes ont manifesté cette semaine à M’diq pour exiger l’ouverture des mosquées afin d’y accomplir les prières des Tarawih pendant le mois de Ramadan. Ils ont...

Couvre-feu durant le Ramadan : le gouvernement marocain s’explique au Parlement

Le chef du gouvernement marocain était lundi devant le parlement pour expliquer les raisons pour lesquelles, un couvre-feu nocturne, a été imposé durant tout le mois du ramadan....

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La nouvelle grille a été publiée à quelques jours du début du jeûne au Maroc.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Le Maroc a changé d’heure cette nuit

Le Maroc est repassé cette nuit à l’heure GMT, conformément aux dispositions du décret 2.18.855 du 26 octobre 2018 relatif à l’heure légale et à l’arrêté du Chef de gouvernement du 06 mars 2023, dans le cadre du mois sacré de Ramadan.