Le torchon brûle entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane

19 avril 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Parti de la justice et du développement (PJD) et Al Adl Wal Ihsane sont à couteaux tirés. Motif du désaccord : l’interdiction des prières de Tarawih dans les mosquées durant le ramadan.

La tension est montée entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane. En cause, la décision du gouvernement relative à l’interdiction des prières de Tarawih durant le mois sacré. Le parti de la lampe est vertement critiqué par le mouvement politique qui a d’ailleurs appelé les citoyens à violer les restrictions sanitaires, notamment cette mesure, fait savoir Assabah. En conséquence, à Tanger et Fès, des citoyens ont foulé aux pieds cette décision en effectuant la prière après le ftour ces derniers jours.

Ces agissements ont suscité de vives réactions de la part de la formation politique. Dans un éditorial publié sur son site, le PJD a dénoncé ces agissements qui vont entraîner une aggravation de la situation sanitaire dans le royaume et la recrudescence des cas de contamination au Covid-19. Le parti du chef du gouvernement a tenu à apporter des clarifications sur la relation entre les mesures de prévention des citoyens et la religion. Il a expliqué que la décision de fermer les mosquées la nuit est en parfaite cohérence avec les valeurs de l’islam, car la religion attache du prix à la préservation de la santé des musulmans.

Le PJD a par ailleurs rappelé que cette décision est motivée par les recommandations des scientifiques qui ont alerté le Maroc sur une troisième vague de Covid-19 rapide, forte, virulente et plus meurtrière qui sévit déjà en Europe et dans d’autres pays du monde. La vigilance doit donc être de mise.

Sujets associés : Religion - Ramadan 2023 - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Al Adl wal Ihssane

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc durcit le couvre-feu durant le ramadan

Longtemps redoutée, l’instauration d’un couvre-feu pendant le ramadan est désormais effective. Le gouvernement marocain vient d’interdire les déplacements nocturnes à l’échelle...

Quotient électoral : le PJD crie au favoritisme

La bataille pour les législatives et les locales a démarré au Parlement. Remettant en cause le quotient électoral voté par la majorité des élus, le Parti justice et développement...

Ramadan 2021 : Le gouvernement s’explique sur le couvre-feu

Le couvre-feu nocturne instauré pendant le mois sacré du Ramadan vise à parer à une deuxième vague de transmission communautaire du Covid-19, a indiqué le gouvernement expliquant...

M’diq : une manifestation pour exiger la tenue des Tarawih dispersée

Des dizaines de jeunes ont manifesté cette semaine à M’diq pour exiger l’ouverture des mosquées afin d’y accomplir les prières des Tarawih pendant le mois de Ramadan. Ils ont été...

Nous vous recommandons

Religion

En Corée du Sud, la construction d’une mosquée passe mal

Malgré l’autorisation de la justice, des habitants du quartier de Daehyeong-dong, dans la ville sud-coréenne de Daegu, sont vent debout contre la construction d’une mosquée et le manifestent à travers des graffitis...

Antisémitisme : prison avec sursis requise pour l’imam de Toulouse

Mohamed Tataiat, imam de la Grande Mosquée de Toulouse, est poursuivi depuis janvier dernier, pour « provocation à la haine raciale ». Il lui est reproché d’avoir relayé en arabe un hadith qui inciterait les musulmans à tuer les juifs, lors d’un prêche...

Le ramadan commence le mardi 13 avril en France (officiel)

Le ramadan débutera en France le mardi 13 avril 2021, vient d’annoncer le Conseil français du culte musulman (CFCM), et ce, après une réunion par vidéoconférence avec les différentes fédérations régionales.

Le Ramadan sous le signe de la solidarité malgré le confinement

Le mois du Ramadan est par essence une période de privation de toutes sortes mais également de partages, de communion et de solidarité. Mais malheureusement, la pandémie du Covid-19 empêche les musulmans du Maroc et du monde de vivre pleinement cette...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2022 en France

Comme l’année dernière, la fête de l’Aid Al Adha 2022 sera célébrée en plein été, selon les calculs astronomiques.

Ramadan 2023

Tétouan : une fille agressée pour avoir porté un décolleté

Un jeune homme a reproché à trois filles qui se promenaient dimanche dans le quartier Al Mahnache II, leur tenue vestimentaire qu’il a jugée inappropriée en cette période du mois sacré de Ramadan.

Un nouveau ramadan sous restrictions sanitaires

Tout comme l’année dernière, les musulmans s’apprêtent à passer le mois de ramadan sous restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Ces restrictions sont plus strictes dans certains pays, mais allégées dans d’autres pays en raison de leur...

Un ramadan sans saveurs pour les Maghrébins

Le Maghreb passe un Ramadan inédit cette année. La pandémie du covid-19 a tout remis en cause. L’interdiction des prières, soirées et repas en communauté, a enlevé à ce Ramadan toute la saveur et la ferveur qui le...

Nora Attal et sa famille dans une nouvelle campagne de publicité (vidéo)

Durant ce mois de ramadan, le mannequin britannique d’origine marocaine Nora Attal a posé à nouveau en famille dans une campagne de publicité pour la marque américaine Ralph Lauren.

Vaulx-en-Velin : Karim, tué à l’heure de la rupture du jeûne

Alors qu’il se dirigeait vers le domicile de ses parents pour la rupture du jeûne, Karim a été tué d’une balle dans la tête à Vaulx-en-Velin, vendredi dernier. Un suspect a été interpellé puis placé en garde à vue et une enquête pour assassinat a été...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix ans. Le...

Maroc : un ex-député condamné pour faux test du Covid-19

L’ex-député et secrétaire régional du PJD dans la région de Drâa Tafilalet qui a aidé un candidat au concours de la police à avoir un faux certificat de dépistage au Covid-19 a écopé de deux ans de prison ferme. Tel est le verdict rendu par le tribunal de...

Le PJD perd la ville d’Imintanout

La ville d’Imintanout a basculé en faveur du Parti authenticité et modernité (PAM), qui a battu à plate couture le Parti de la justice et du développement (PJD) et les autres partis ayant participé aux élections partielles. Le parti islamiste perd ainsi...

Les députés disent non à la participation des MRE aux prochaines législatives

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne participeront pas aux prochaines élections législatives. Ainsi en ont décidé les députés qui ont largement voté contre l’amendement présenté par le parti Istiqlal.

Rumeurs persistantes d’une démission de Mustapha Ramid du PJD

Après des mois d’absence, le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid aurait présenté à Saad-Eddine El Othmani sa démission du PJD.

Al Adl wal Ihssane

Des arrestations après les manifestations à Fnideq

Après les manifestations qui ont éclaté vendredi soir à Fnideq et aussi à Tétouan, le parquet général de Tétouan a engagé lundi des poursuites judiciaires contre quatre prévenus. Le gouvernement, de son côté, doit rechercher les solutions durables à cette...

Un parti marocain critique la normalisation Maroc-Israël

Près d’un an après, la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter des réactions. Un parti politique marocain porte un regard critique sur ce rapprochement...

M’diq : une manifestation pour exiger la tenue des Tarawih dispersée

Des dizaines de jeunes ont manifesté cette semaine à M’diq pour exiger l’ouverture des mosquées afin d’y accomplir les prières des Tarawih pendant le mois de Ramadan. Ils ont été dispersés par les forces de l’ordre qui, après enquête, ont interpellé les...

Le torchon brûle entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane

Le Parti de la justice et du développement (PJD) et Al Adl Wal Ihsane sont à couteaux tirés. Motif du désaccord : l’interdiction des prières de Tarawih dans les mosquées durant le ramadan.

Fin tragique d’un professeur à Settat

Un terrible accident ferroviaire a eu lieu mardi à l’entrée de la ville de Settat. Un homme de 58 ans a été écrasé par un train en provenance de Casablanca.