Le torchon brûle entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane

19 avril 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Parti de la justice et du développement (PJD) et Al Adl Wal Ihsane sont à couteaux tirés. Motif du désaccord : l’interdiction des prières de Tarawih dans les mosquées durant le ramadan.

La tension est montée entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane. En cause, la décision du gouvernement relative à l’interdiction des prières de Tarawih durant le mois sacré. Le parti de la lampe est vertement critiqué par le mouvement politique qui a d’ailleurs appelé les citoyens à violer les restrictions sanitaires, notamment cette mesure, fait savoir Assabah. En conséquence, à Tanger et Fès, des citoyens ont foulé aux pieds cette décision en effectuant la prière après le ftour ces derniers jours.

Ces agissements ont suscité de vives réactions de la part de la formation politique. Dans un éditorial publié sur son site, le PJD a dénoncé ces agissements qui vont entraîner une aggravation de la situation sanitaire dans le royaume et la recrudescence des cas de contamination au Covid-19. Le parti du chef du gouvernement a tenu à apporter des clarifications sur la relation entre les mesures de prévention des citoyens et la religion. Il a expliqué que la décision de fermer les mosquées la nuit est en parfaite cohérence avec les valeurs de l’islam, car la religion attache du prix à la préservation de la santé des musulmans.

Le PJD a par ailleurs rappelé que cette décision est motivée par les recommandations des scientifiques qui ont alerté le Maroc sur une troisième vague de Covid-19 rapide, forte, virulente et plus meurtrière qui sévit déjà en Europe et dans d’autres pays du monde. La vigilance doit donc être de mise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Al Adl wal Ihssane

Aller plus loin

Maroc : pas de tarawih cette année

La covid-19 fait des ravages et le risque de propagation est évident. Le Conseil supérieur des Oulémas a, par conséquent, décidé de la suspension des prières de tarawih durant...

Ramadan 2021 : Le gouvernement s’explique sur le couvre-feu

Le couvre-feu nocturne instauré pendant le mois sacré du Ramadan vise à parer à une deuxième vague de transmission communautaire du Covid-19, a indiqué le gouvernement...

Hamid Chabat ne veut pas de PJD à la tête du pays

L’ancien secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, après une longue période d’absence au parlement et sur la scène politique, avertit qu’en cas de « victoire du...

Quotient électoral : le PJD crie au favoritisme

La bataille pour les législatives et les locales a démarré au Parlement. Remettant en cause le quotient électoral voté par la majorité des élus, le Parti justice et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Le Maroc débutera le ramadan le mardi 12 mars

Le mois de Ramadan débutera bel et bien mardi 12 mars 2024 au Maroc. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques l’a annoncé ce dimanche 10 mars, après l’observation du croissant lunaire.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.