Maroc : le point sur les internats

17 janvier 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le nombre total d’internats a atteint un millier durant l’année scolaire en cours, dont 65 % sont situés en milieu rural. C’est ce qu’a fait savoir Saaïd Amzazi, le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

"15 internats sont construits d’année en année", a déclaré Saaïd Amzazi qui répondait à une question orale sur "les conditions et services d’internat dans les établissements d’enseignement", adressée au gouvernement par le parti de la Justice et du développement (PJD) à la Chambre des conseillers. Son département, a-t-il assuré, a accéléré le rythme de création de ces établissements en considération de leur impact direct sur la limitation de la déperdition scolaire.

S’agissant des bourses allouées aux internats, le ministre a fait savoir qu’une révision de leur valeur quotidienne a été faite en raison de leur augmentation de 14 dirhams à 20 dirhams et de 7 à 10 dirhams pour la bourse partielle. De même, le nombre des étudiants boursiers a augmenté à environ 160 000 bénéficiaires, dont 49 000 sont des filles. "Le coût total des bourses consacrées aux internats et cantines, dira Saaïd Amzazi, s’est élevé à 1,45 MMDH durant l’année scolaire en cours".

Évoquant les résultats d’une étude d’évaluation d’impact du soutien social, réalisée en 2018 par l’Observatoire national du développement humain, le ministre a indiqué que les internats contribuent à l’amélioration, à hauteur de 125 %, du taux d’accès au cycle collégial, tandis que les installations socio-pédagogiques améliorent de 164 % l’accès au cycle secondaire-qualifiant.

Sujets associés : Education - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Maroc : la CAN U17 de football annulée en raison du coronavirus

La commission d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF) a annulé la Coupe d’Afrique des Nations U17, prévue du 13 au 30 mars au Maroc. La situation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...