Maroc : le point sur les internats

17 janvier 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le nombre total d’internats a atteint un millier durant l’année scolaire en cours, dont 65 % sont situés en milieu rural. C’est ce qu’a fait savoir Saaïd Amzazi, le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

"15 internats sont construits d’année en année", a déclaré Saaïd Amzazi qui répondait à une question orale sur "les conditions et services d’internat dans les établissements d’enseignement", adressée au gouvernement par le parti de la Justice et du développement (PJD) à la Chambre des conseillers. Son département, a-t-il assuré, a accéléré le rythme de création de ces établissements en considération de leur impact direct sur la limitation de la déperdition scolaire.

S’agissant des bourses allouées aux internats, le ministre a fait savoir qu’une révision de leur valeur quotidienne a été faite en raison de leur augmentation de 14 dirhams à 20 dirhams et de 7 à 10 dirhams pour la bourse partielle. De même, le nombre des étudiants boursiers a augmenté à environ 160 000 bénéficiaires, dont 49 000 sont des filles. "Le coût total des bourses consacrées aux internats et cantines, dira Saaïd Amzazi, s’est élevé à 1,45 MMDH durant l’année scolaire en cours".

Évoquant les résultats d’une étude d’évaluation d’impact du soutien social, réalisée en 2018 par l’Observatoire national du développement humain, le ministre a indiqué que les internats contribuent à l’amélioration, à hauteur de 125 %, du taux d’accès au cycle collégial, tandis que les installations socio-pédagogiques améliorent de 164 % l’accès au cycle secondaire-qualifiant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Maroc : la CAN U17 de football annulée en raison du coronavirus

La commission d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF) a annulé la Coupe d’Afrique des Nations U17, prévue du 13 au 30 mars au Maroc. La situation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...