Maroc la nouvelle feuille de route pour la relance du tourisme désormais connue

17 juillet 2020 - 16h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Frappé de plein fouet par la pandémie du coronavirus, le secteur du tourisme peine à sortir de cette crise. La nouvelle feuille de route élaborée par la tutelle est déclinée sous forme de contrat programme et impose le respect d’un certain nombre d’engagements : préservation de l’emploi, règlement des fournisseurs, etc. aux professionnels touristiques.

Ce plan élaboré par le ministre du Tourisme a été présenté, jeudi en Conseil de gouvernement. Dans sa présentation, la ministre Nadia Fettah a insisté sur la situation du tourisme qui traverse une crise sans précédent depuis 20 ans. D’après le membre du gouvernement, la conjoncture actuelle nécessite une intervention soutenue des pouvoirs publics pour impulser le redémarrage du secteur. À l’en croire, les impacts de cette crise pourraient continuer à se faire sentir, au moins jusqu’à fin 2023.

Voici les grands axes de la présentation de la ministre du Tourisme dévoilés après l’adoption définitive du projet de loi de finances rectificative.

La relance du tourisme reposera sur trois piliers :

• Le suivi des prix et des offres promotionnelles (veille sur les prix pratiqués par chaque région) ;

• La promotion des régions : financement des campagnes de communication promotionnelles de chaque région par l’ONMT, en proposant en complément un accompagnement technique ;

• La mise à niveau sanitaire (mise en place de mesures sanitaires, travail sur le terrain des délégués régionaux)

Au cours de sa présentation, la ministre a annoncé le lancement d’un appel d’offres international en partenariat avec le PNUD pour le déploiement d’un référentiel précis, intégrant les mesures préventives anti-Covid-19. Il devrait prendre en compte tous les départements de l’établissement d’hébergement touristique (accueil, restaurant, chambres, cuisine, administration, bagages, services aux clients, etc.). Il s’agit des mesures relatives à la sécurité sanitaire dans les établissements touristiques.

Ce référentiel a été transformé en un Label portant le nom de « Welcome safely ». Homologué par le ministère de la Santé, l’ONSSA et l’Institut marocain de normalisation (Imanor), ce nouveau label sera déployé à partir du 22 juillet prochain, et s’articulera sur trois principaux axes :

• Mise en place d’une plateforme digitale d’autoévaluation permettant d’identifier le niveau du respect du label par l’établissement ;

• Formation et renforcement des capacités des professionnels sur ledit label ;

• Accompagnement d’un grand nombre d’unités d’hébergement dans le processus d’obtention du label « Welcome safely » ;

Par ailleurs, le département de Nadia Fettah s’est engagé à mobiliser ses services extérieurs pour accélérer la programmation des tests de dépistage des employés du secteur et faciliter la reprise de leurs activités en toute sécurité. Pour rappel, près de 25 400 employés ont bénéficié de cette opération (qui se poursuit toujours à travers le pays), ce 15 juillet 2020. Quant au plan de relance du secteur, il met l’accent sur le rôle de la commande publique dans la dynamisation de la machine touristique.
Dans ce cadre, un plan d’action a été mis en place :

• Reconnaître la contribution, la mobilisation et les efforts considérables fournis par le personnel en première ligne pour œuvrer à la maîtrise de la situation sanitaire et à la protection de la santé et de la sécurité des citoyens en les faisant bénéficier de gratifications leur donnant accès à des services et prestations touristiques dans le Royaume ;
• Favoriser, dans le cadre des services et prestations offerts aux adhérents des fondations et associations des œuvres sociales, la préférence du tourisme national en mobilisant et orientant les ressources pour appuyer l’offre touristique classée selon la réglementation en vigueur ;
• Encourager la programmation et l’organisation des Conseils d’Administration, des sessions de formation, des séminaires et manifestations, dans les établissements touristiques classés dans les différentes régions du Royaume et favoriser, pour ce faire, le recours aux prestataires touristiques agréés et aux agences d’événementiel ;
• Maintenir les sponsorings, patronages et subventions accordées à l’ensemble des manifestations se déroulant sur le sol marocain et faisant appel aux opérateurs du secteur touristique ;
• Considérer la diversification des localités devant accueillir les différentes manifestations afin de favoriser la reprise du tourisme dans toutes les régions du Royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Ministère du Tourisme - Nadia Fettah Alaoui - Déconfinement au Maroc

Aller plus loin

Maroc : grosse galère pour les professionnels de l’événementiel

Une étude lancée par le GPPEM et conduite par le Cabinet VQ a révélé que les professionnels de l’événementiel, contraints à la cessation de leurs activités du fait de la crise...

Maroc : nouvelle stratégie pour booster le tourisme

La ministre du tourisme a annoncé jeudi l’existence d’un nouveau programme de promotion du secteur du tourisme. Il a pour but de faciliter la commercialisation de la destination...

Tourisme : le Maroc cible Israël et les Etats-Unis

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) vient de lancer une opération de communication ciblant les marchés israéliens et américains.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.