Recherche

Le Maroc réaffirme « sa non-ingérence » dans les évènements en Algérie

© Copyright : DR

18 mars 2019 - 09h00 - Maroc

Les autorités marocaines viennent de réaffirmer une nouvelle fois leur position sur les évènements qui se déroulent actuellement en Algérie en parlant de « non-ingérence » dans les affaires internes.

« Le royaume du Maroc a décidé de se tenir à une attitude de non-ingérence par rapport aux récents développements en Algérie, et s’est abstenu de tout commentaire à ce sujet », a réagi le ministère des Affaires étrangères marocain.

Cette réaction du Maroc survient après plusieurs articles de presse parus en France et en Algérie, « qui cherchent à impliquer le royaume ». « Malgré cette posture claire et constante, certains médias publiés en France et en Algérie cherchent obstinément à impliquer le Maroc, en lui prêtant des propos fallacieux et des positions dénuées de tout fondement », précise le département de Nasser Bourita.

Pour le ministère marocain, « le Maroc ne peut donc qu’exprimer son grand étonnement à la publication de ces articles attribuant à la diplomatie marocaine des propos mensongers et éloignés de toute véracité », notant que « le Maroc n’a ni à se mêler des développements internes que connait l’Algérie, ni à les commenter de quelque manière que ce soit. Aucune déclaration n’a été faite à aucun média, de manière formelle ou officieuse ».

Par ailleurs, les autorités marocaines démentent tout contact « avec Paris, ni avec aucun autre pays d’Europe ou d’ailleurs, à ce sujet », rejetant « avec force l’allégation mensongère de coordination avec d’autres pays, notamment la France, sur les événements en Algérie ».

Et d’assurer que la diplomatie marocaine « dispose de canaux appropriés pour faire connaitre ses positions qu’elle a toujours eu le courage d’assumer », appelant les médias à respecter « les exigences éthiques et professionnelles ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact