Maroc : un médecin en prison après la mort d’un patient

18 janvier 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le tribunal de première instance de Khénifra a décidé de poursuivre en état de détention un médecin spécialiste en oto-rhino-laryngologie, accusé de la mort d’un patient.

Le patient est décédé en octobre 2023 à l’hôpital régional de Khénifra, après avoir été opéré par le médecin dans une clinique privée de la ville d’Azrou. Le mis en cause est poursuivi en état de détention pour exercice illégal de la médecine dans le secteur public alors qu’il est inscrit sur la liste des médecins intervenant dans le privé. Trois autres personnes, à savoir le propriétaire de l’hôpital, le propriétaire de la clinique et un infirmier, sont quant à elles poursuivies en état de liberté pour exercice illégal de la médecine, défaut de contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle, complicité et homicide involontaire par négligence.

Sur instruction du parquet compétent, la police judiciaire de Khénifra a ouvert une enquête afin de déterminer les causes et circonstances du décès du patient. Les enquêteurs, accompagnés des éléments de la police d’Azrou, se sont rendus à la clinique pour obtenir le maximum d’informations sur cette affaire, notamment le dossier médical du défunt et tous les détails sur les circonstances de l’opération chirurgicale qu’il a subie.

À lire : Casablanca : ils rentrent à l’hôpital .. et ils perdent la vue

À en croire un membre de l’Association marocaine des droits de l’homme de Khénifra, la victime répond au nom d’Ismail Youssfi, un jeune homme jeté dans la rue après une opération chirurgicale qui a mal tourné, et qui a été transporté à l’hôpital de Khénifra où il a rendu l’âme une semaine plus tard.

« Le médecin a été arrêté. Nous exprimons notre profonde gratitude à toutes les parties qui sont intervenues dans cette affaire du début à la fin, et qui ont agi avec impartialité et objectivité, pour apaiser l’âme d’Ismail dans les cieux, et les cœurs de sa famille et de ses jeunes orphelins sur terre », a écrit le militant des droits de l’homme sur sa page Facebook.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Khénifra - Décès

Aller plus loin

Mystère autour du décès d’une infirmière au CHU de Marrakech

Les autorités judiciaires de la ville de Marrakech ont diligenté une enquête suite au décès mystérieux mardi d’une sage-femme qui était de garde au CHU de Marrakech.

Enquête après plusieurs suicides « suspects » à l’hôpital psychiatrique de Tanger

Le parquet de Tanger a décidé d’ouvrir une enquête sur les dix suicides « douteux » enregistrés en une année à l’hôpital psychiatrique Errazi de Tanger. Les corps de certaines...

Condamné en France, un pseudo médecin sévit au Maroc

Alors que la cour d’appel de Paris l’a définitivement condamné à deux ans de prison avec sursis pour « exercice illégal de la médecine » et « usurpation du titre de médecin »,...

Vidéo choquante d’un accouchement dans le jardin d’un hôpital à Youssoufia

Le ministère de la Santé et de la protection sociale a annoncé le lancement d’une enquête sur l’accouchement d’une femme dans le jardin du centre hospitalier provincial (CHP) de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...