Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

28 octobre 2022 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au Sahara au cas où le Polisario aurait recours à des drones.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse au siège de l’ONU, qui suit l’adoption de la résolution du conseil de sécurité sur le Sahara et la Minurso, Omar Hilale a haussé le ton. À l’origine de cette colère, deux sujets qui fâchent. L’un est relatif à un éventuel retrait de la Minurso. « Si ce retrait est effectué, cela va créer une nouvelle situation sur le terrain. Dans ce cas, le Royaume du Maroc serait en droit de revenir à la situation ante », c’est-à-dire d’avant le cessez-le-feu, « juridiquement et sur le terrain », a averti le diplomate, rappelant que trois jours avant le cessez-le-feu, en 1991, Feu le roi Hassan II avait adressé une correspondance au secrétaire général de l’époque, Perez De Cuellar, l’informant qu’après le retrait des FAR de cette zone (à l’est et au sud du mur) pour la remettre aux Nations Unies, un groupe de blindés est entré au Sahara.

À lire : Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

« Il lui a signalé cette intrusion, lui demandant de tout faire pour qu’ils se retirent, et en responsabilisant les Nations Unies. […] Si maintenant les Nations Unies se retirent, le Maroc serait en droit de reprendre ces zones qui ont été remises à la Minurso. Nous espérons que la sagesse l’emportera ; et que la résolution des Nations Unies convaincra le Polisario et l’Algérie que la Minurso ne doit plus faire l’objet d’un tel chantage », a ajouté le diplomate.

À lire :Le Polisario veut utiliser des drones armés contre le Maroc

Le second sujet porte sur l’éventuelle obtention de drones « iraniens » par le Polisario. « Si cela s’avère exact, il y a trois explications à donner », a-t-il dit. « Sur le plan géopolitique, cela nous donnera raison d’avoir alerté la communauté internationale depuis deux ans, sur le fait que l’Iran et le Hezbollah sont en train de s’infiltrer à Tindouf et en Afrique du Nord et qu’ils sont passés de la formation à l’équipement du Polisario avec des drones. Après avoir déstabilisé le Yemen, la Syrie, l’Irak, l’Iran est en train de déstabiliser notre région », a prévenu Omar Hilale.

À lire : Des réunions à huis clos sur le dossier du Sahara à l’ONU

Et d’ajouter : « en deuxième lieu, ce serait un game changer sur le plan militaire et le Maroc réagira en conséquence et d’une manière appropriée. Enfin, cela poserait un grave problème moral. Au moment où l’ONU demande aux organisations internationales d’augmenter leurs contributions à Tindouf, au moment où l’on parle de risque de famine, de pénuries, voilà que le Polisario se targue d’avoir acquis des drones ».

Sujets associés : Sahara Marocain - ONU - Polisario - Omar Hilale

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Omar Hilale recadre un journaliste algérien

Omar Hilale, l’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU a recadré sèchement un journaliste algérien en pleine conférence de presse après l’adoption de la...

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous...

Omar Hilale recadre sèchement un diplomate algérien à l’ONU (vidéo)

L’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a déconstruit les mensonges véhiculés par l’Algérie au sujet du Sahara, devant la quatrième Commission de...

Le Polisario se retire de la table ronde sur le Sahara

Après l’Algérie, c’est au tour du Polisario, son protégé, de refuser de participer aux tables rondes des négociations sur le Sahara que la Suisse accepte...

Nous vous recommandons

Sahara Marocain

Le régime algérien cherche à "détruire" le Maroc

«  Le Maroc est dans la ligne de mire du régime militaire algérien  », affirme Ahmed Ounaies, ancien ministre des Affaires étrangères tunisien. Ce dernier salue la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara qui est une «  victoire qui va préserver...

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour...

La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

Vendredi dernier à la tribune de l’ONU, la France est revenue sur la question du Sahara, réitérant son appui et son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Pour elle, c’est une base « sérieuse et crédible » capable d’aider à trouver une solution...

L’Espagne ne reçoit plus de gaz de l’Algérie

L’Algérie a cessé de fournir du gaz à l’Espagne en raison d’un incident survenu du côté espagnol du Medgaz, le gazoduc qui relie les deux pays.

Sahara : Kerry Kennedy appelle Biden à annuler la décision de Trump

Kerry Kennedy, présidente du Centre Robert Kennedy des Droits de l’Homme, proche de la séparatiste Aminatou Haidar, appelle l’actuel président des États-Unis, Joe Biden, à annuler le décret portant la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur...

ONU

Sahara marocain : l’Espagne réaffirme sa position

Lors de la 75ème Assemblée générale de l’ONU, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez a réaffirmé l’appel de son pays à une solution politique basée sur le compromis à la question du Sahara...

Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du...

Née à Melilla il y a 12 ans, une Marocaine vient d’avoir le droit d’aller à l’école (vidéo)

Le Comité des droits de l’enfant des Nations-Unies (CDE), a salué l’initiative du gouvernement espagnol qui a permis à une fillette marocaine de 12 ans d’être scolarisée à Melilla, malgré la situation illégale de sa...

Reconnaissance de la marocanité du Sahara, "le plus grand revers du Polisario"

La décision du président Donald Trump de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l’ensemble du Sahara fait la une de la presse internationale. Le journal espagnol El Pais décrit samedi "le plus grand revers du Polisario" depuis le...

L’Espagne et le Maroc vont renforcer leur coopération antiterroriste

À l’instar du Maroc qui a ouvert son bureau de l’Office des Nations unies contre le terrorisme (UNOCT) à Rabat l’année dernière, l’Espagne va ouvrir le sien en septembre prochain à Madrid. Ceci, en vue de renforcer la coopération antiterroriste entre les deux...

Polisario

Les agriculteurs espagnols et le Polisario dénoncent la production de tomates marocaines au Sahara

Les agriculteurs espagnols et le Front Polisario continuent de dénoncer la production de tomates marocaines au Sahara et leur exportation « illégale » vers l’Union Européenne.

Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

À Ceuta, on enregistre ces derniers jours de multiples scènes d’expulsions forcées et de violences commises par les forces de l’ordre espagnoles qui jettent en mer des personnes migrantes parmi lesquelles de nombreux enfants vulnérables. C’est du moins...

Polisario : un eurodéputé lance un appel à l’UE

Le député européen, Ilhan Kyuchyuk, a, dans une question au Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère et la sécurité, Josep Borrell, affirmé que le Polisario "est lourdement armé et dispose d’un budget important pour l’entretien de son équipement...

Conflit avec le Maroc : un responsable du Polisario accuse Ghali et l’Algérie

Le dirigeant du Polisario El Bachir Mustapha Sayed tient Brahim Ghali et l’Algérie pour responsables de l’échec du mouvement indépendantiste dans la « guerre » contre le Maroc.

Un ancien ministre espagnol défend le Maroc

Josep Piqué, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères a affirmé que l’accueil de leader du Polisario, Brahim Ghali sous fausse identité est «  une erreur  » que l’Espagne «  doit rectifier au plus vite ...

Omar Hilale

Un homme politique demande l’expulsion de l’ambassadeur du Maroc en Algérie

Le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination » continue de susciter de vives réactions. Abdelouahab Benzaïm, sénateur du Front de...

L’appel du Maroc et de la France pour le climat

À l’initiative du représentant permanent du Maroc, Omar Hilale et du représentant permanent de la France, Nicolas de Rivière, tous deux co-présidents du Groupe des amis sur le climat à l’ONU, une réunion virtuelle a eu lieu vendredi 10 juillet 2020 en ces...

Omar Hilale recadre un journaliste algérien

Omar Hilale, l’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU a recadré sèchement un journaliste algérien en pleine conférence de presse après l’adoption de la résolution du conseil de sécurité prorogeant le mandat de la MINURSO d’une...

Le Maroc participe à une fête juive à l’ONU

Le représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale, a participé à une cérémonie virtuelle d’allumage des bougies de Hanoucca. Organisé par l’ambassade d’Israël à Washington, l’événement a été marqué par la présence des ambassadeurs des Émirats...

Autodétermination : le gouvernement provisoire Kabyle salue le soutien du Maroc

Le gouvernement provisoire kabyle a salué la déclaration de l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, qui avait appelé à la récente réunion du MNA, à l’autodétermination du peuple Kabyle.