Le trophée échappe au Maroc, mais le pays offre un modèle pour la prochaine CAN féminine

25 juillet 2022 - 07h40 - Sport - Ecrit par : S.A

Les Lionnes de l’Altas ont été battues samedi 23 juillet par l’Afrique du Sud (2-1) en finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine 2022. Certes le Maroc, pays hôte, n’a pas été sacré champion, mais il a réussi à s’offrir son ticket pour la Coupe du monde pour la première fois et compte désormais parmi les as du football. Mieux, il offre un modèle pour la future CAN féminine.

Le foot féminin africain a affiché des progrès sur cette 12ᵉ édition de la CAN, qui s’est déroulée du 2 au 23 juillet au Maroc. Une première CAN à 12 équipes au lieu de 8. « Le fait qu’il ait fallu trois décennies pour que le tournoi passe de 8 à 12 met en évidence le manque d’investissement dans le football féminin parmi les 54 associations qui composent la Confédération africaine de football (CAF) qui organise la Coupe des nations », analyse RFI, soulignant que l’équivalent européen qui a commencé avec quatre équipes en 1984 est passé à huit équipes pour sa septième édition en 1997, 12 en 2009 et 16 en 2017.

À lire : La prime qu’auraient reçue les joueuses marocaines si elles avaient gagné

Un constat qui a d’ailleurs poussé les membres du Groupe d’Étude Technique de la FIFA (TSG) à appeler le patron de la CAF Patrice Motsepe à passer à 16 équipes d’ici quatre ans. « La Coupe des Nations est la grande chance. C’est le tournoi où les joueurs et les entraîneurs peuvent obtenir de nouvelles opportunités, a déclaré Jacqui Shipanga, qui entraîne l’équipe féminine de Namibie. Je ne dis pas 20 ou un tournoi à 24 équipes – restons-en à 16 et ce serait un grand héritage pour la direction actuelle de la CAF. »

À lire :CAN féminine : le Maroc s’incline devant l’Afrique du Sud en finale (vidéo)


« Ce passage à un format plus grand sera organique », dira pour sa part Meskerem Goshime, l’un des cadres supérieurs de la CAF supervisant le développement du football féminin en Afrique. « Nous avons plus de 40 associations membres qui demandent à participer aux qualifications, si cela continue, nous passerons à 16 », a-t-elle ajouté.

Sujets associés : Football - Afrique du Sud - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Adidas met les footballeuses marocaines à l’honneur (vidéo)

Adidas célèbre, à travers sa nouvelle campagne de coupe du monde féminine de la FIFA, qui se déroulera du 20 juillet au 20 août 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande 2023,...

La prime qu’auraient reçue les joueuses marocaines si elles avaient gagné

Les Lionnes de l’Atlas ont échoué en finale de la Coupe d’Afrique des Nations, samedi 23 juillet, face à l’Afrique du Sud (2-1). Quelle prime auraient-elles perçu si elles...

La scène hilarante de Rosella Ayane lors du match Maroc-Nigeria

Les Lionnes de l’Atlas se sont imposées aux tirs au but face à l’équipe du Nigeria sur le score de 5 buts à 4 (1-1), au terme de la demi-finale disputée lundi au Complexe...

Classement FIFA chez les dames : le Maroc logé à la 7ᵉ place au niveau africain

La FIFA a dévoilé le classement des sélections féminines de football. L’équipe féminine du Maroc se retrouve au 7ᵉ rang sur le plan africain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Noussair Mazraoui de retour à l’entraînement au Bayern Munich

Le Bayern Munich a annoncé jeudi que l’international marocain, Noussair Mazraoui, a repris l’entraînement après une absence de plusieurs semaines. Durant la coupe du monde au Qatar, il avait été touché par le Covid-19.

Zouhair Feddal signe à Valladolid

Libre après la fin de son contrat au Sporting Portugal, l’international marocain Zouhair Feddal s’est engagé avec Valladolid pour une saison.

Yassine Bounou pour remplacer le gardien de but de Leeds ?

L’international marocain Yassine Bounou, un des artisans du parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, est dans le viseur de Leeds United. Il pourrait être le remplaçant de son gardien de but, Illan Meslier.

Christophe Galtier attend beaucoup plus d’Achraf Hakimi

L’entraineur du Paris Saint-Germain Christophe Galtier a salué les belles performances de l’international marocain Achraf Hakimi durant la coupe du monde Qatar 2022. Il dit être également satisfait de sa première partie de saison avec les Parisiens.

Romain Saiss n’est pas à vendre

Besiktas a décidé de répliquer à l’intérêt de plusieurs clubs européens en déclarant que l’international marocain, Romain Saiss, est intransférable.

Quel salaire percevra le Tunisien Mehdi Nafti, nouvel entraineur du Wydad ?

Depuis lundi, le nouvel entraineur du Wydad de Casablanca est connu. Il s’agit du Tunisien Mehdi Nafti, nommé en remplacement de Houcine Ammouta.

Youssef En-Nesyri : prochain coup de cœur de la Juventus ?

Youssef En-Nesyri pourrait bien quitter l’Espagne pour rejoindre l’Italie. L’international marocain semble être le choix privilégié de la Juventus de Turin pour renouveler son attaque.

Youssef En-Nesyri est à vendre

Youssef En-Nesyri est à vendre. Son club, le FC Séville, voudrait surfer sur les belles performances qu’il a réalisées en Coupe du monde avec le Maroc, pour réaliser une jolie vente. Sa valeur marchande avoisinerait les 25 millions d’euros.

Achraf Hakimi ne quittera pas le PSG cet hiver

Contrairement aux rumeurs sur un probable départ cet hiver de l’international marocain Achraf Hakimi du PSG, son agent a démenti, assurant que le latéral marocain est très heureux dans le club de la capitale française.

Avenir de plus en plus incertain pour Hakim Ziyech

Annoncé proche d’un transfert à l’AC Milan, c’est désormais le silence autour de l’international marocain Hakim Ziyech. Dans une situation inconfortable à Chelsea, un transfert demeure un choix judicieux pour le joueur.