Maroc : les nouveautés du Code de procédure pénale

16 novembre 2021 - 21h00 - Ecrit par : A.T

Le projet de Code de procédure pénale en élaboration depuis des mois, sera enfin disponible cette semaine, pour sa présentation au conseil du gouvernement. Quelques modifications ont été exposées aux députés.

Au parlement lundi, le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi a indiqué que « d’importants changements et nouveautés ont été introduits dans le Code de procédure pénale dont le texte va être déposé en cette fin de semaine devant le secrétariat général ».

Au nombre des amendements, le ministre a cité notamment l’introduction de la présence de l’avocat lors des auditions dans les commissariats de police, pour renforcer les garanties procédurales des accusés. Mais aussi la présence d’assistantes sociales dans les affaires impliquant des femmes et des enfants. Il est également prévu d’octroyer aux avocats les mêmes moyens dont dispose le ministère public. Et ce, dans le but de «  créer un équilibre entre les parties  », tout en assurant l’usage des moyens électroniques pour faciliter les échanges.

De même, le code prévoir le recours aux bracelets électroniques en cas de mise en liberté provisoire, la présence d’une assistante sociale pour les femmes et les enfants, et le renforcement des mécanismes de coopération internationale et des moyens électroniques de lutte contre la criminalité.

A lire : Le sort du code pénal entre les mains d’El Othmani

En matière de détention préventive qui, comme le rappelle le ministre, concerne 45 % de la population carcérale, le projet de Code de procédure pénale soumet l’activation de cette mesure à certaines conditions, et en réduit la durée à un maximum de huit mois au lieu de douze.

Ouahbi a estimé que le Code de procédure pénale constitue le fondement de la démocratie, du fait que les garanties prévues par cette loi protègent les citoyens contre tout abus de pouvoir et leur garantissent les droits à la défense.

Le prochain chantier, une fois le projet de code de procédure pénale achevé, va concerner les projets de code civil, du Code criminel et du Code des professions.

Tags : Abdellatif Ouahbi - Ministère de la Justice et des Libertés - Code pénal marocain

Aller plus loin

Le sort du code pénal entre les mains d’El Othmani

Face à l’impasse autour du projet de loi modifiant et complétant le Code pénal, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani est appelé à débloquer le...

Asma Marabet : « la pénalisation de l’adultère est contraire à la morale islamique »

L’islamologue et chercheuse, Asma Lamrabet, appelle à la suppression de l’article 490 du code pénal qui punit les relations sexuelles hors mariage. Selon elle et le « collectif...

Nous vous recommandons

Des familles marocaines bientôt à la rue en Espagne

Fatima Maknassi, 31 ans, et Rachid El Yagoubi, 51 ans, ont été expulsés de leur logement à Madrid l’année dernière. Le couple marocain est toujours à la recherche d’un logement décent.

La Tunisie fait plier le Maroc devant l’OMC

Dans la guerre que se livrent les industriels marocains et tunisiens du cahier scolaire, ces derniers viennent de remporter une bataille auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce à quelques semaines de la rentrée scolaire, la période où se réalisent...

Un couple partage le bonheur de voyager en jet privé entre le Royaume-Uni et Marrakech

Un couple britannique exprime son bonheur de voyager en jet privé entre le Royaume-Uni et Marrakech. Il partage avec les internautes leur expérience de « riche ».

Recrudescence du Covid-19 au Maroc : les craintes d’un expert

La situation épidémiologique est de plus en plus inquiétante au Maroc. Aujourd’hui, seuls la campagne de vaccination anti-Covid et le respect des mesures de précautions peuvent inverser la tendance.

L’Espagne « ne doit pas » changer sa position sur le Sahara

L’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères pendant la Transition, et ancien délégué du gouvernement au pays basque, Marcelino Oreja, estime que l’Espagne, fidèle à ses principes et aux valeurs de l’Union européenne, ne devrait pas changer sa position...

Un jeune Marocain poignardé à mort en Espagne

Un Marocain de 28 ans est décédé jeudi des suites d’une violente agression dont il a été victime de la part d’une douzaine de personnes, à l’entrée de la gare d’Abando-Indalecio Prieto, en plein centre de...

Maroc : vers un nouveau bras de fer entre parents d’élèves et écoles privées ?

Les écoles privées ont invité les parents d’élèves à payer les frais de scolarité du mois de juillet, le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports ayant décidé que les cours se poursuivent jusqu’à ce mois au lieu de juin. Mais ceux-ci...

La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.

TGV Casablanca-Agadir : les études déjà achevées

La ligne de train à grande vitesse reliant Casablanca à Agadir coûtera plus de 75 milliards de dirhams, a affirmé le ministre du Transport et de la Logistique.

Maroc : la femme de l’ex-président mauritanien récupère son argent volé

On en sait un peu plus sur l’affaire du vol de la somme de 2,6 millions de dirhams dans la voiture de l’épouse de l’ex-président mauritanien à Bouznika. En tout, dix personnes interpellées puis placées en détention provisoire à la prison...