Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture ?

18 janvier 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Plusieurs entreprises chinoises s’intéressent au marché marocain où la production de batteries électriques est en plein essor. Elles prévoient d’investir plus de 700 millions de dollars, contribuant ainsi à faire du royaume l’un des principaux producteurs mondiaux de cathodes.

Les investisseurs chinois veulent soutenir la production marocaine de batteries électriques afin de satisfaire à court terme près d’un quart de la demande européenne. En décembre dernier, le Maroc a conclu un partenariat stratégique avec Guchen Hi-Tech, leader du secteur des véhicules électriques, pour un investissement total de 6,4 milliards de dollars. Le groupe prévoit une augmentation d’environ 123 % de sa production en 2024 par rapport à 2023, ce qui devrait lui permettre d’atteindre un chiffre d’affaires record de 3,2 milliards de dollars.

À lire : Batteries électriques : un groupe chinois prévoit une usine géante au Maroc

BTR, filiale du groupe chinois Bao’an, prévoit pour sa part d’investir près de 490 millions de dollars au Maroc. Ces fonds serviront à la mise en place d’une nouvelle usine dans le Technoparc de Tanger, laquelle devrait produire environ 50 000 tonnes de matériau d’anode pour batteries lithium-ion par an, relaie Hespress. Selon les projections du ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, le Maroc devrait avoir une capacité de production de véhicules électriques d’environ 100 000 unités par an d’ici 2026.

À lire : Batteries électriques : le Maroc en passe de devenir une puissance mondiale

Les entreprises chinoises ont jeté leur dévolu sur le Maroc en raison de sa position géographique stratégique, de ses bonnes relations avec l’Europe et les États-Unis et de son potentiel économique. Par ailleurs, le Chinois Sentury Tire, l’un des grands constructeurs de pneus dans le monde, a également annoncé en octobre dernier son intention d’ouvrir une usine à Tanger.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Chine - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Ryad Mezzour

Aller plus loin

Le Maroc, prochain géant mondial de la production de batteries électriques ?

Le Maroc met tout en œuvre pour devenir l’un des producteurs mondiaux de batteries pour véhicules électriques. Dans cette optique, il noue des partenariats avec de grands...

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries...

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains...

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Ventes de voitures au Maroc : Les marques de luxe cartonnent, les autres s’effondrent

Malgré une conjoncture morose et une baisse globale des ventes de voitures au Maroc en février, les marques de luxe semblent tirer leur épingle du jeu.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

La Reborn Renault 4 s’inspire du 4L Trophy marocain

La Reborn Renault 4, qui sera dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris prévu la semaine prochaine, a trouvé son inspiration au Maroc.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.