Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

15 juillet 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

« Le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion, même face aux pays d’Asie, en particulier vis-à-vis de la Chine, leader mondial dans ce domaine », a déclaré Rachid Yazami dans une interview accordée à Maroc Hebdo, avant de mettre en avant les atouts dont dispose le royaume. Il évoque notamment les ressources en matières premières telles que le cobalt et le phosphate qui sont essentielles dans la fabrication des batteries ainsi que de la présence de géants de l’industrie automobile tels Renault et Stelantis, qui passeront bientôt du véhicule thermique à l’électrique. Le scientifique marocain a également présenté les avantages compétitifs que le Maroc offre : « D’abord, le Maroc est signataire d’accords de libre-échange qui lui permettent de bénéficier d’un accès préférentiel aux marchés européen, américain et ouest-africain entre autres, sans avoir à payer de droits de douane. Cela renforce la compétitivité des entreprises installées au Maroc et ouvre des opportunités pour les investissements et les partenariats internationaux. »

À lire : Nouvelle usine de batteries lithium au Maroc

Rachid Yazami ajoutera que le Maroc dispose également d’une main-d’œuvre qualifiée et compétitive, ainsi que de coûts de main-d’œuvre relativement bas. « Enfin, le Maroc offre un environnement favorable aux affaires, avec des politiques gouvernementales encourageantes et des incitations à l’investissement », a-t-il ajouté, rappelant par ailleurs la mise en place par le royaume des mesures visant à attirer les investissements étrangers, à faciliter les procédures administratives et à promouvoir l’innovation et la recherche et développement.

À lire : Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Autant d’atouts qui sont à l’origine du lancement de plusieurs projets d’usines de batteries électriques au Maroc, ce que le scientifique marocain trouve d’ailleurs « formidable ». « C’est une étape importante pour l’industrialisation et l’électrification du pays. Depuis 2014, je prône la mise en place d’une « gigafactory » au Maroc », a-t-il indiqué, évoquant par ailleurs le projet actuel entre le gouvernement marocain et le producteur chinois Gotion High Energy. C’est un projet « prometteur », a estimé le chercheur marocain, précisant toutefois que « l’absence de réserves de lithium constitue un défi, mais le Maroc peut surmonter cet obstacle grâce à son importation. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Industrie - Rachid Yazami

Aller plus loin

Batteries électriques : le Maroc en passe de devenir une puissance mondiale

Le Maroc pourrait devenir un producteur mondial de cathodes. Des géants chinois spécialisés dans la production de cathodes ont annoncé des investissements de plus de 700...

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette...

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème...

Batterie intelligente : Rachid Yazami va présenter son innovation à Casablanca

Rachid Yazami, chercheur et inventeur marocain résidant à Singapour, sera à Casablanca cette semaine pour prendre part au Forum Digital Energy sur la batterie intelligente,...

Ces articles devraient vous intéresser :

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.