Le Maroc visé par de nouvelles accusations en Algérie

23 août 2021 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir ouvert des centres d’entraînement au profit du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans le but de l’attaquer.

Une source digne de foi affirme que le Maroc a accueilli les membres du MAK classé comme « organisation terroriste » dans « des centres d’entraînement » ouverts depuis quelques mois et qu’il leur « a fourni toute la logistique nécessaire pour s’entraîner afin d’intervenir le temps voulu pour porter atteinte à l’Algérie », rapporte le site algérien La Patrie News. Il s’agit des centres d’entrainement à El Ayoun, et Smara, précise la même source. « Ces centres […] sont gérés par les réseaux du renseignement du Makhzen, de France et de l’entité sioniste et l’organisation terroriste serbe, Otpor », fait-on savoir.

À lire :L’Algérie militarise sa frontière avec le Maroc

La semaine dernière, le Haut conseil de sécurité (HCS) avait, lors d’une réunion présidée par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, accusé le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, classés comme « organisations terroristes » et considérés comme protégés du Maroc et d’Israël d’être les responsables des incendies meurtriers qui ont fait plus de 90 morts. « Les actes belliqueux du Maroc à l’endroit de l’Algérie nécessitent la reconsidération des relations entre les deux pays et le renforcement de la surveillance au niveau des frontières Ouest du pays », indiquait un communiqué de la présidence de la République.

À lire : Incendies en Algérie : le Maroc et Israël pointés du doigt

Toujours dans la même semaine, l’armée algérienne a militarisé la frontière avec le Maroc et déclaré l’état d’urgence exceptionnel, rapportait le site Algérie Patriotique, propriété de l’ancien ministre de la Défense Khaled Nizar.

Sujets associés : Algérie - Laayoune - Smara - Abdelmadjid Tebboune - Crise entre l’Algérie et le Maroc

Aller plus loin

Incendies en Algérie : le Maroc et Israël pointés du doigt

Lors d’une réunion présidée par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, ce mercredi, le Haut conseil de sécurité (HCS) accuse le Mouvement pour l’autodétermination de...

Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’Algérie a décidé, ce mardi, de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les raisons de cette rupture ont été détaillées par le ministre des Affaires étrangères,...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

L’Algérie militarise sa frontière avec le Maroc

À l’heure où les relations diplomatiques sont tendues entre l’Algérie et le Maroc, Alger a placé sa frontière avec le royaume sous le contrôle de son armée. La fermeture de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelmadjid Tebboune salue l’exploit de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde

Malgré la crise avec le Maroc, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a salué les exploits historiques et exceptionnels des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, qui « ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin ».

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.