L’oasis de Skoura se meurt

21 juillet 2022 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

D’une superficie de 25 kilomètres, l’oasis de Skoura a été fondée au XIIᵉ siècle et constitue un espace favorable à la culture de plusieurs produits, a rappelé une association écologique, précisant que depuis quelque temps, elle subit les effets du changement climatique.

Préoccupé par la situation, Mustapha Laissate, président de l’association, a expliqué qu’ : « aujourd’hui, nous constatons le grand impact du changement climatique sur l’oasis de Skoura, car la rareté de l’eau a entraîné un rétrécissement du cercle de boisement dans la région. On constate une diminution des palmiers, des oliviers, de la culture du henné, ainsi que de nombreux produits liés à l’économie de la région. »

A lire : Maroc : la tranquillité de l’oasis de Figuig menacée

Ses propos ont été confirmés par Mustapha Mafhoume, agriculteur depuis plus de 50 ans dans la région. Il a souligné le manque progressif d’eau, entrainant des conditions difficile pour le travail.

« Dans le passé, la source d’eau était le système Khattara (qui est un système d’irrigation traditionnel avec des canalisations souterraines), mais maintenant, les agriculteurs sont obligés de creuser des puits et c’est ce qui a, causé des problèmes entre eux. L’eau est nécessaire pour nous, mais nous n’en avons pas assez. Pour ce champ, j’ai fait un grand effort pour arriver à ce résultat. J’ai essayé plusieurs fois de creuser des puits pour pouvoir trouver de l’eau. Tout cela, c’est pour rester ici. Nous ne pouvons pas aller ailleurs », a-t-il déclaré.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Au Maroc, les oasis se meurent

Nombreuses sont les oasis qui sont en voie de disparition au Maroc à cause des sécheresses qui touchent le royaume. Certains assistent impuissants à la dégradation avancée de...

Maroc : la tranquillité de l’oasis de Figuig menacée

Les habitants de Figuig, une oasis historique enclavée aux confins du Maroc et de l’Algérie, font les frais des tensions entre les deux pays. Depuis le mercredi 17 mars, des...

Les oasis marocaines en péril

Le Parlement marocain appelle à protéger les oasis de la région de Tata et d’autres régions du pays menacées par les incendies chaque été. Le groupe parlementaire du Parti...

Dakhla, une oasis au confluent de l’Atlantique et du Sahara

La nature a gratifié le Maroc d’une merveille aux larges de l’océan Atlantique. Il s’agit de la ville touristique de Dakhla, véritable oasis entre la Mer et le désert du Sahara.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.