Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

9 novembre 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Le département vient de lancer une étude pour déterminer les modalités de mise en service de cette plateforme, « conformément aux articles 23 et 24 de la loi 55.19 relative à la facilitation des procédures et des formalités administratives, qui incitent les administrations à adopter l’interopérabilité pour l’obtention des documents nécessaires au traitement des demandes des décisions administratives ».

De façon concrète, cette plateforme permettra aux usagers d’accéder à leurs données numériques, de les stocker et de les partager avec les administrations bénéficiaires, relaie Al Ahdath Al Maghribia, ajoutant que les usagers auront également la possibilité de consulter les dates ainsi que les administrations qui auront accédé à ces données. Les usagers pourront aussi modifier leurs données en cas d’erreur.

À lire : Helios veut révolutionner la transformation numérique au Maroc

« Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration travaille sur l’instauration d’un référentiel pour mesurer la maturité digitale de l’administration publique. Le dispositif en projet portera sur trois aspects essentiels : la capacité numérique des administrations, la transformation numérique des services, et l’impact digital de ceux-ci », est-il précisé dans un rapport.

Le projet s’inscrit dans une dynamique d’accélération du processus de transformation digitale de l’administration publique entamée depuis trois décennies, et vise à faciliter l’accès des services publics aux citoyens.

Sujets associés : Administration - Internet - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Aller plus loin

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version...

Qualité de vie numérique : le Maroc gagne 13 places

Le Maroc se classe 71ᵉ mondial pour la qualité de vie numérique, gagnant ainsi 13 places. Israël arrive en tête du classement.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans...

La nationalité marocaine plus facile à demander

La demande de la nationalité marocaine est désormais possible en ligne, a annoncé lundi le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par...

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.