Chaque jour, les Marocains jettent 30 millions de pains à la poubelle

1er octobre 2020 - 14h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Abdennour Hasnaoui, chef du bureau exécutif de la Fédération des associations marocaines des boulangeries et des pâtisseries modernes et traditionnelles (FAMBPMT) affirme que 30 millions de pains sont gaspillés par jour.

Ces pains sont jetés à la poubelle ou deviennent du fourrage pour le bétail, confie-t-il à Hespress. "Si l’on considère que le prix du pain n’est que d’un dirham, c’est alors environ 30 millions de dirhams qui sont gaspillés chaque jour, atteignant ainsi du simple calcul 900 millions de dirhams par mois dont le royaume ne bénéficierait pas. C’est une grosse perte surtout si l’on sait que l’importation de blé du Maroc se fait en devises fortes", déclare M. Hasnaoui.

Face à la situation, il a fait savoir que la fédération a mené une étude avec ses antennes régionales. Mieux, elle se consacre à l’élaboration d’un concept et à l’élaboration d’une stratégie sous la forme d’un projet de réhabilitation et de développement du secteur sur des bases solides en dépit des circonstances de la pandémie du Covid-19. L’objectif est de restaurer le respect du secteur et de lutter contre les problèmes qui entravent son développement et sa prospérité.

De plus, "la fédération a rompu avec l’ancien discours et a adopté un discours nouveau, ouvert et audacieux dans le cadre d’une approche participative avec le reste des intervenants afin de relancer le secteur", assure le président.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Consommation - Alimentation

Aller plus loin

Le pain consommé par les Marocains est dangereux pour la santé

La qualité du pain, considéré comme l’aliment de base au Maroc, est en cause. Dans un communiqué, la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC), a alerté sur le...

Le Marocain gaspille en moyenne 90 kilos de nourriture par an

Malgré les nombreuses sensibilisations contre le gaspillage alimentaire, environ 3,3 millions de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle chaque année au Maroc. Dans le...

Le débat sur le danger du pain pour la santé reprend au Maroc

Le débat sur la qualité du pain marocain s’anime avec en toile de fond la polémique entretenue par deux fédérations de professionnels de boulangerie et de pâtisserie. Alors que...

Ramadan, mois de ... gaspillage

À l’instar de plusieurs villes marocaines, Agadir fait face au gaspillage alimentaire pendant le ramadan. Un phénomène qui se produit chaque année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Intoxications en hausse au Maroc : quelles solutions ?

La Fédération marocaine des Droits des Consommateurs s’inquiète après la hausse des cas d’intoxication alimentaire enregistrés dans certains restaurants ces dernières semaines. Elle appelle le ministre de la Santé et de la Protection sociale à...

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.