Le Maroc est un partenaire stratégique de l’Espagne, soutient Pedro Sánchez

30 mai 2021 - 23h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc a une importance stratégique pour les intérêts espagnols, a reconnu Pedro Sánchez lors de la présentation du Plan d’action pour l’internationalisation de l’économie espagnole 2021-2022.

Le Maroc, de par sa « proximité géographique », est un « partenaire naturel de l’Espagne avec lequel il entretient de forts liens commerciaux et d’investissement », indique le document qui revêt une importance particulière en cette période de crise diplomatique entre les deux pays du fait de l’accueil de Brahim Ghali en Espagne.

Plus qu’un partenaire naturel, le Maroc est un partenaire stratégique de l’Espagne. En témoignent les chiffres publiés dans le document relatif aux exportations espagnoles. En 2019, 45,5 % de ces exportations vers l’Afrique étaient destinées au Maroc, souligne le document qui ajoute qu’en 2020, ce taux est passé à 47,3 % et à 50,1 % en janvier 2021.

« En outre, il existe 781 entreprises espagnoles avec plus de 10 % du capital des sociétés de droit marocain et 674 sociétés de droit marocain qui sont des filiales d’entreprises espagnoles », informe le rapport qui rappelle que « les deux pays ont des économies fortement interdépendantes dans des secteurs clés tels que l’énergie et les chaînes de valeur dans les secteurs de l’automobile et du textile, entre autres ».

Le rôle du Maroc, en tant que porte d’entrée vers l’Afrique, n’a pas été occulté dans le document présenté par Sánchez. « Le Maroc est une priorité pour les intérêts espagnols en matière de sécurité et d’immigration  », note le rapport qui rappelle le fort taux d’immigration clandestine en Espagne, « notamment aux Canaries », appelant par ailleurs à une meilleure collaboration des autorités du royaume dans la lutte contre l’immigration clandestine et le terrorisme.

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil par l’Espagne du chef du Front Polisario, Brahim Ghali pour « raison humanitaire », est loin de connaître son épilogue. Jeudi, l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, a accusé la ministre des Affaires étrangères Arancha González Layad’avoir fait des déclarations « inappropriées » et de présenter des « faits inexacts », faisant allusion au « respect mutuel » qui serait en cause dans la crise actuelle, selon Laya. « Le Maroc en prend note et agira en conséquence », a déclaré Benyaich.

Sujets associés : Espagne - Coopération - Diplomatie - Karima Benyaich

Aller plus loin

Pedro Sánchez juge « inacceptable » la réaction du Maroc

Le premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, juge « inacceptable que l’immigration ait été utilisée dans ce conflit », faisant allusion à l’attitude du Maroc qui a laissé des...

Sebta et Melilla vont imposer le visa à tous les Marocains

Le gouvernement espagnol compte imposer des visas aux Marocains en général et aux résidents des provinces de Tétouan et Nador, en particulier. La crise diplomatique entre Rabat...

L’Espagne et le Maroc «  des partenaires fiables depuis bien longtemps  »

Les relations entre le Maroc et l’Espagne bénéficient d’une solidité au regard du sérieux et des grandes ambitions qui les caractérisent. Le ministre espagnol de l’Intérieur,...

L’Espagne cherche à débloquer la situation avec le Maroc

Dans le souci de détendre la situation diplomatique entre Madrid et Rabat, les autorités espagnoles entrevoient une main tendue.

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Maroc participera à un tournoi de lutte en Israël

L’équipe marocaine de lutte prendra part en Israël au tournoi de Beer Sheva, prévu les 25 et 26 août prochain. Une participation qui matérialise le dynamisme de la coopération sportive entre les deux pays.

Le Maroc et Israël renforcent leurs relations commerciales

Le Maroc et Israël ont renforcé leur coopération commerciale, en signant, lundi à Genève, un accord sur la propriété intellectuelle. Une nouvelle étape dans les relations bilatérales entre les deux pays, normalisées il y a 18 mois.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.