Recherche

Le Maroc accuse Sánchez d’être le responsable de l’entrée de Ghali en Espagne

© Copyright : DR

11 octobre 2021 - 14h40 - Monde - Par: A.P

Une nouvelle tension couve entre le Maroc et l’Espagne. Rabat ne croit pas en la version d’Arancha González Laya qui, invoquant la raison d’État, a refusé de révéler l’identité du responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne, lors de sa comparution devant le juge lundi dernier. Pour le Maroc, il semble évident que Pedro Sánchez était le donneur d’ordre.

L’entrée de Brahim Ghali sur le territoire espagnol en mai dernier, a provoqué une grave crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne, laquelle a coûté à l’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, son poste. Après quatre mois de tensions, les relations reprennent progressivement, mais une nouvelle crise pointe à l’horizon.

À lire : « Il est impossible pour Ghali d’entrer en Espagne à l’insu du gouvernement »

Et pour cause, le Maroc ne croit pas que le leader du Front Polisario ait pu entrer en Espagne à l’insu du gouvernement et de son chef, Pedro Sanchez. Rabat est davantage convaincu de l’implication de Sanchez après les déclarations faites par Camilo Villarino, l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères et Gonzalez Laya lors de leurs comparutions respectives devant le tribunal de Saragosse. Les deux responsables ont reconnu avoir reçu des ordres pour ne pas soumettre Ghali et sa suite aux formalités douanières. La ministre Laya a ainsi admis, même si c’est de manière indirecte, que Pedro Sanchez est le donneur d’ordres, fait savoir Ok Diario.

À lire : Pedro Sanchez veut rétablir de bonnes relations avec le Maroc

Pendant ce temps, le chef du gouvernement espagnol multiplie les opérations de charme envers le Maroc. « Le gouvernement espagnol félicite cordialement le nouveau gouvernement marocain nommé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et présidé par le chef du gouvernement, Aziz Akkhanouch, à l’issue des élections législatives du 8 septembre. L’Espagne compte travailler avec le nouveau gouvernement du Maroc […] sur la base de la confiance, du respect et du bénéfice mutuel », a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué.

« Le Maroc est un partenaire stratégique et un pays voisin et ami avec lequel l’Espagne souhaite continuer à développer une coopération exemplaire et fructueuse dans de multiples domaines, qui contribue à la stabilité et à la prospérité régionales », précise le communiqué.

Mots clés: Espagne , Brahim Ghali , Diplomatie , Coopération

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact