Le juge veut connaître l’identité du « civil » qui a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

12 mars 2022 - 09h53 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le juge en charge de l’affaire Brahim Ghali, Rafael Lasala, vient d’ordonner à la police d’enquêter sur l’identité du responsable qui a coordonné l’entrée du leader du Front Polisario sur la base aérienne de Saragosse en avril dernier.

Dans cette ordonnance à laquelle ABC a eu accès, le juge demande à la police de retrouver ce personnage dont le témoignage devrait permettre de connaître l’identité du ou des responsables qui ont autorisé l’entrée de Brahim Ghali en Espagne. De façon précise, le juge a instruit la police de se rendre à la base de Saragosse et d’interroger l’officier qui était avec cet « inconnu » lors de l’atterrissage de l’avion qui transportait le chef du Polisario.

Le recherché, vêtu d’un costume et d’une cravate, avait coordonné l’arrivée de Ghali à la base de Saragosse le 18 avril dernier, a assuré le chauffeur de l’ambulance qui a transporté le chef du Polisario de la base militaire à l’hôpital de Logroño, lors de sa comparution en février dernier.

À lire : Un « civil » a coordonné l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Brahim Ghali, accompagné de son fils et d’un médecin, est arrivé en Espagne en avril dernier pour se faire soigner du Covid-19. Les autorités espagnoles auraient donné les instructions pour que lui et ses accompagnants ne subissent pas les formalités douanières à leur descente à la base aérienne de Saragosse. L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, et son directeur de cabinet d’alors, Camilo Villarino, auraient été chargés de faciliter leur entrée sur le territoire.

Entendus par le juge Lasala, ces derniers n’ont pas révélé l’identité du responsable qui a autorisé l’entrée de Ghali en Espagne, compromettant ainsi le président Pedro Sanchez qui, selon les autorités algériennes, aurait accepté d’accueillir Ghali. Le leader du Front Polisario est entré en Espagne sous une fausse identité (Mohamed Benbatouche), ce qui a provoqué une grave crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Polisario - Brahim Ghali

Aller plus loin

Affaire Ghali : le juge maintient Arancha Gonzalez Laya sous enquête

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, en charge de l’affaire Ghali, a décidé de ne pas clore la procédure contre l’ancienne ministre des Affaires étrangères,...

Espagne : fin de l’affaire Brahim Ghali

La justice espagnole a “classé” l’affaire Brahim Ghali du nom du chef du Polisario entré en Espagne le 18 avril 2021, avec une fausse identité portant le nom de Mohamed Ben...

Affaire Ghali : non-lieu pour Arancha González Laya

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, chargé de l’enquête sur l’affaire Bhaim Ghali, a déclaré un non-lieu concernant l’implication de l’ancienne ministre...

Affaire Ghali : un témoin va comparaître par visioconférence le 7 février

Le juge en charge de l’affaire Ghali, Rafael Lasala, a autorisé le numéro deux de la police à témoigner le 7 février prochain par visioconférence.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....