Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

14 janvier 2023 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Le gouvernement a rejeté la proposition de loi du groupe Justice sociale à la Chambre des conseillers (un groupe dissident du Parti de la justice et du développement) axé sur l’amendement de l’article 15 du Dahir n° 1-58-008, datant du 4 Chaâbane 1377, correspondant au 24 février 1958, et portant statut général de la fonction publique. Le groupe parlementaire se dit ouvert à des suggestions de la part de l’équipe d’Aziz Akhannouch pour améliorer le texte ou à proposer toute autre initiative qui améliorerait les conditions de travail des femmes.

À lire : Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Cette proposition de loi vise l’octroi de congés, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, aux femmes fonctionnaires pendant leur période mensuelle de menstruation sans présentation de certificat médical. « L’état de santé des femmes travailleuses durant leurs règles représente un défi, et les difficultés rencontrées durant cette période constituent un obstacle à l’égalité professionnelle et à la promotion de la femme au sein de l’Administration », a défendu le groupe parlementaire Justice sociale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Femme marocaine - Parlement marocain - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de...

Maroc : la réforme du congé de paternité pourrait s’élargir au secteur privé

Le congé de paternité de 15 jours accordés aux fonctionnaires du public pourrait être élargi au secteur privé. Le gouvernement va soumettre cette proposition lors des prochaines...

Maroc : adoption du projet de loi sur le congé de paternité

C’est à l’unanimité de ses membres présents que la Chambre des Représentants a adopté le projet de loi sur le congé de paternité.

Maroc : une entreprise propose un congé parental de 20 semaines

À compter du 1ᵉʳ janvier 2021, les travailleurs de JTI North Africa, filiale au Maroc de JTI (Japan Tobacco International) auront droit à 20 semaines de congé parental...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.