Maroc : plus de la moitié des femmes mariées, victimes de violences conjugales

10 janvier 2023 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Malgré les nombreuses mesures, le Maroc fait toujours face au défi des violences conjugales. Selon un rapport sur les droits de l’homme, le phénomène est inquiétant, d’autant plus que le nombre de cas a fortement augmenté en 2022.

56% des femmes au foyer ont été victimes de violence de la part de leur mari, a révélé le rapport annuel de suivi des violences contre les femmes et filles marocaines, présenté par le Réseau du Forum Azzahrae. Près de la moitié ne prennent aucune mesure contre l’agresseur, attribuant cela à la peur de l’agresseur ou à la peur de briser la famille.

Pour élaborer le document, l’organisation s’est appuyée sur une étude effectuée sur un échantillon de 2133 femmes au foyer et 697 travailleuses domestiques, durant la période septembre 2021 à septembre 2022. Il ressort que 74% d’entre elles ont subi ces violences au sein de leur famille. Elles sont en majorité victimes de violences psychologiques pour 47 % d’entre elles, suivies des violences économiques (45 %), puis des violences physiques (21 %).

A lire : Maroc : plaidoyer pour renforcer les droits des victimes de violences sexuelles

Selon les âges, la tranche des 18 à 35 ans est la plus vulnérable à la violence domestique, suivie de celle âgée entre 35 et 50 ans avec un taux de 33 %, puis la tranche d’âge de plus de 50 ans avec un taux de 14 %, soulignant que le mari reste le premier responsable de ces brutalités, ceci a été déclaré par 72 % d’entre elles.

Face à cette situation alarmante, le réseau a recommandé de soutenir les centres qui consacrent des cellules d’écoute pour les victimes de violences et de fournir des refuges aux agressées dans différentes régions du Royaume. Le rapport préconise également une révision du système judiciaire pour durcir les peines contre les agresseurs et protéger les femmes contre la violence de toutes sortes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Etude - Violences et agressions - Violences conjugales

Aller plus loin

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute...

Maroc : 46 % des femmes mariées ont été victimes de violences conjugales

Malgré les sensibilisations, les violences conjugales font le quotidien de nombreuses femmes marocaines. Un rapport sur les droits humains livré par la Fédérale de la ligue...

Valenciennes : prison ferme pour un Marocain jugé pour violences conjugales

Reconnu coupable de violences conjugales, un Marocain résidant à Douchy-les-Mines, près de Valenciennes, a été condamné à huit mois de prison ferme. Suite à une altercation, son...

Maroc : en finir avec le tabou de la sexualité

Le professeur d’université émérite en sociologie et expert consultant en « sexualité, genre et féminisme en islam », Abdessamad Dialmy, dénonce le tabou persistant de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.