Nationalité marocaine : le demandeur doit parler arabe ou l’amazigh

24 janvier 2023 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Chambre des représentants vient d’adopter une proposition de loi portant sur le Code de la nationalité marocaine. Cette nouvelle loi fixe les conditions que doit remplir toute personne souhaitant obtenir la citoyenneté.

Désormais, « la connaissance adéquate des langues arabe et amazigh, ou de l’une d’entre elles » constitue l’une des conditions de naturalisation exigées par le Dahir ». Présentée par le Groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, cette nouvelle loi vise à « conformer les dispositions du Dahir nᵒ 1.58.250 portant Code de la nationalité marocaine, notamment son article 11, avec les dispositions de la Constitution qui a fait de l’amazigh une langue officielle de l’État aux côtés de la langue arabe ».

À lire : L’octroi de la nationalité marocaine bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight

Lors de la même session, la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité une proposition de loi qui fixe les conditions et les modalités pour bénéficier du Fonds d’entraide familiale. Selon cette loi, les parents nécessiteux ayant droit à une aide alimentaire pourront bénéficier d’avances financières allouées par le Fonds d’entraide familiale. Ainsi, les parents qui le désirent, ont le droit d’introduire une demande pour bénéficier du fonds auprès du président du tribunal de première instance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Lois - Code de la nationalité - Istiqlal

Aller plus loin

Nationalité marocaine pour les étrangers mariés à des Marocaines ?

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a annoncé qu’un projet de loi visant la naturalisation des étrangers mariés à des Marocaines a été présenté au gouvernement qui...

L’octroi de la nationalité marocaine bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight

L’octroi de la nationalité marocaine pourrait être bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight. C’est le vœu du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants qui a soumis...

Maroc : le gouvernement prévoit une aide pour les femmes abandonnées

Le gouvernement prévoit dans le budget 2018 la mise en place d’une aide pour les femmes abandonnées mais aussi leurs ayants droits.

La nationalité marocaine plus facile à demander

La demande de la nationalité marocaine est désormais possible en ligne, a annoncé lundi le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...